Quel est l'impact de la désinformation sur les stratégies de communication en santé et sur la réponse de la population face à la COVID-19?

Le jeudi 1er avril 2021
de 12 h à 13 h 30
sur Teams

Résumé de la présentation :

En quelques semaines, au mois de mars 2020, les théories et rumeurs de toutes sortes se sont multipliées à un rythme effréné concernant la maladie à coronavirus (Lacroix et Carignan, 2020; Reichstadt et Fourquet, 2020). Les Nations Unies ont qualifié le « déluge d'informations » concernant la pandémie, dont ces nombreuses fausses nouvelles et certaines informations malveillantes, d' « infodémie ». Les stratégies de communication des instances de santé publique doivent s'adapter à cette montée de la désinformation et au développement d'une vision complotiste de la pandémie. Dans le cadre de cette conférence, nous reviendrons sur ce contexte et présenterons les résultats préliminaires de deux projets de recherche en cours qui ont notamment pour objectif d'étudier les stratégies de communication des acteurs de santé publique et de dresser un portrait de l'adhésion aux fausses nouvelles et aux énoncés conspirationnistes ainsi que de l'impact potentiel de cette adhésion sur le respect des mesures de santé publique.

Marie-Ève Carignan, Ph. D., est professeure agrégée au département de communication de l'Université de Sherbrooke et directrice du Pôle médias de la Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l'extrémisme violents (Chaire UNESCO-PREV). Elle concentre principalement ses recherches sur l'impact des médias en société, la désinformation, la communication de risques et de crise ainsi que les stratégies de communication. Elle a collaboré à plusieurs ouvrages collectifs et publié dans des revues nationales et internationales en communication, en santé, en journalisme et en histoire.

Professeure Carignan a obtenu de nombreux financements de recherche, incluant un financement des instituts de recherche en santé du Canada pour étudier les stratégies de communication des acteurs de santé publique dans le contexte de la COVID-19 ainsi que des financements du ministère de l'Économie et de l'Innovation du Québec  et de la Défense nationale du Canada pour analyser les impacts de la désinformation, la montée du complotisme ainsi que l'efficience des outils de prévention dans le contexte de la pandémie actuelle.

Elle dispose d'une importante expérience professionnelle en communication et en relations publiques au sein de petites et grandes organisations.

Pour les personnes à l'externe désirant assister à la conférence, veuillez nous écrire à creas.education@usherbrooke.ca