Yves Lenoir

Titulaire de la Chaire de recherche

Yves Lenoir est Titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l'intervention éducative depuis 2001 et a obtenu un renouvellement de la Chaire en 2008.  Au fil des ans, monsieur Lenoir a fait sa marque dans la sphère des pratiques éducatives, notamment par la qualité ainsi que l’apport de ses recherches et publications. 

Passion, rigueur, professionnalisme et collaboration constituent sans aucun doute quatre composantes au cœur de son action tant comme personne et comme professeur universitaire que comme chercheur. 

La passion de découvrir

Avant toute chose, c’est la passion qui anime Yves Lenoir. Pour lui, le travail est une notion toute relative dans la mesure où il fait depuis près de 50 ans ce qu’il aime. Tout au long de sa carrière, le titulaire de la Chaire n’a fait que chercher à répondre à son désir de comprendre la réalité éducative et à satisfaire son intérêt pour l’éducation en général et pour l’enseignement et la formation à l’enseignement en particulier. 

Un engagement rigoureux

Yves Lenoir ne s’est pas limité à chercher et analyser. Son action est guidée, d’abord et avant tout, par la recherche d’une rigueur sur le plan conceptuel. C’est cette capacité à approfondir des questions qui requièrent d’être disséquées pour en saisir la complexité qui l’a amené à devenir un leader dans le domaine et à influencer un grand nombre de chercheurs à travers le monde. 

Un professionnalisme exigeant

Selon le titulaire de la Chaire, la rigueur et le professionnalisme doivent chapeauter toute recherche, peu importe le domaine d’activité. De la problématique à la publication, en passant par la collecte de données, l’analyse et la rédaction, il s’assure d’aller de l’avant avec un sens de la minutie et de l’exactitude. 

Un souci constant de collaboration

Plutôt que de travailler isolément, le professeur Lenoir a toujours favorisé la mise en place de processus de collaboration scientifique avec des collègues qui lui sont proches, les étudiants gradués qu’ils encadrent et des chercheurs œuvrant un peu partout dans le monde. Ainsi que l’attestent ses activités, il croit profondément en l’importance d’un établissement de réseaux d’échanges et au partage constructif des savoirs.