Activités réalisées dans le cadre du projet

Plusieurs activités sont partie prenante du projet, notamment des rencontres de planification, de transfert de connaissances, de discussion, des démarches de collectes de données, des ateliers de travail de même que des activités de diffusion du savoir.

Rencontres préparatoires

Afin de bien préparer les différentes activités au cœur du projet, différentes rencontres ont eu lieu tant à la CSRS qu'à l'Université de Sherbrooke.

Le 31 août 2010, une rencontre conjointe entre les acteurs de la Commission scolaire et ceux de l’Université de Sherbrooke a eu lieu dans les bureaux de la CSRS. Cette rencontre visait à bien cerner les axes établis dans le cadre du diagnostic en fonction des objectifs du projet et les questionnements qui en découlent. L’optique partenariale mise en place a porté fruit puisque cette rencontre a notamment permis une meilleure utilisation des termes employés sur le terrain de même qu’une meilleure prise en compte des besoins exprimés par les acteurs sur le terrain.

Le 29 septembre 2010, une rencontre entre les chercheurs associés à la CRCIE a été tenue afin de faire le point sur le questionnaire à utiliser lors du diagnostic de même que sur les paramètres encadrant cette activité. Ce fut aussi l’occasion d’établir les assises de la phase de diagnostic et de statuer sur le programme d’actions à venir.

Création d’un outil de diagnostic

Les entretiens de groupe constituent un volet incontournable, celui de la phase de diagnostic.

L’entretien de groupe, également appelé focus group, est une technique de recueil de données basée sur une discussion structurée, qui réunit entre six et douze participants et un animateur. Il vise à recueillir les commentaires, perceptions et représentations d’individus ciblés sur une question spécifique. Dans le cas présent, les chercheurs associés au projet ont voulu obtenir des informations sur les représentations des passeurs pédagogiques relativement à leur rôle et à leur fonction de passeur, à l’enseignement de la lecture et de l’écriture, au développement de la pratique réflexive et aux processus d’intégration socio-éducative des élèves issus de l’immigration.

À cette fin, un questionnaire a été élaboré de façon à orienter les discussions et à bien cibler les éléments visés. De plus, ce document de base assure une meilleure uniformité du processus en plus d’alimenter les discussions.

Passation du focus groups

Les entrevues de groupes portaient donc sur les trois thèmes ciblés par le projet, soit l’enseignement de la lecture et de l’écriture, la pratique réflexive et les élèves issus de l’immigration, ainsi que sur la fonction, les rôles et les intentions des passeurs  pédagogiques. L’équipe de chercheur a procédé à la tenue des entrevues les 21 et 22 octobre 2010. Huit groupes avaient été constitués et les entrevues ont duré 1h30. Au total, 65 passeurs pédagogiques y ont pris part. Les entrevues ont été enregistrées afin de permettre un traitement approfondi, exhaustif et uniforme.

Analyse des données recueillies

La première étape de traitement des données a consisté dans la production des verbatims de chacune des entrevues. La seconde étape a consisté en un traitement séparé des verbatims, relevant de chaque question de chacune des entrevues. Les éléments communs et distincts ont ainsi été identifiés. Un traitement global des données a constitué la troisième étape de traitement réalisée par les chercheurs. Tous les éléments identifiés ayant un niveau significatif de représentativité des sujets ont été réunis. Ainsi, pour chaque question, il était possible de faire ressortir les éléments partagés par l’ensemble des passeurs. Enfin, lors de la quatrième étape de traitement, les chercheurs ont procédé à une analyse finale des données recueillies à partir desquelles ils ont dégagé les constantes pour chacune des thématiques et leurs conséquences sur le plan du transfert de connaissances. Les résultats du diagnostic ont fait l’objet d’une présentation le 24 janvier 2011 auprès de responsables de la CSRS, des passeurs pédagogiques et des membres de la direction des écoles primaires.

Rencontres de travail: vers la création des outils pour les enseignants

Dès le mois de mars 2011, des groupes de travail ont été constitués autour des grands axes ciblés par le projet. Yves Lenoir est responsable du volet portant sur la pratique réflexive, Marie-France Morin du volet relatif à la lecture-écriture et Annick Lenoir de la question liée à l'immigration. Concrètement, le mandat de ces groupes de travail était de développer, ainsi que le prévoyait le quatrième objectif du projet, des outils pouvant être utilisés par les passeurs pédagogiques et répondant aux besoins dégagés à la suite du diagnostic.

Le volet concernant la question de la sensibilisation aux spécificités culturelles et des processus d’intégration socio-éducative des élèves issus de l’immigration dans le but d’une éducation citoyenne a malheureusement dû être rapidement abandonné à la suite de la mise en congé de longue durée d’Anick Lenoir pour raison de maladie et d’une entente avec la direction des ressources éducatives de la CSRS.

Calendrier de rencontres

  • Équipe de travail sur les pratiques réflexive (À venir)
  • Équipe de travail sur la lecture et l’écriture (À venir)