Pour les étudiantes et les étudiants

Dernière mise à jour : 26 novembre 2020, 14 h 45

Le port d’un couvre-visage est obligatoire pour entrer dans tout bâtiment de l’UdeS et pour circuler dans les halls, couloirs, tunnels, ascenseurs et autres aires de circulation publiques afin de se rendre à sa destination.

Le passage de l’Estrie en zone rouge amène une modification des consignes concernant les équipements de protection requis.

  • Le port d’un couvre-visage est obligatoire pour entrer dans tout bâtiment de l’UdeS et pour circuler dans les halls, couloirs, tunnels, ascenseurs et autres aires de circulation publiques pour se rendre à sa destination.
  • Le masque de procédure ou masque chirurgical est reconnu comme offrant une protection égale ou supérieure à celle du couvre-visage. Cet équipement de protection individuelle est fourni par l’UdeS. Les masques de type médical qui sont disponibles chez plusieurs détaillants sont aussi acceptables. L’UdeS a déployé des bacs pour récupérer les masques usagés.
  • Pour toute activité autorisée en présentiel, le port du masque de procédure est requis, en tout temps, même lorsqu’assis dans une classe dont les places sont situées à 1,5 m les unes des autres, et ce, même durant les examens.
  • Malgré le port du masque de procédure, la capacité maximale en mode COVID affichée à l’entrée des locaux doit en tout temps être respectée.
  • Le masque de procédure ou le couvre-visage peuvent être retirés, lorsqu'assis à 2 mètres de toute autre personne, notamment :

    • Lors de travaux individuels;
    • Lors d'un examen écrit, sans interaction avec les autres personnes, si la personne surveillant l'examen autorise le retrait du masque de procédure;
    • Lors de la rencontre d’une étudiante ou d’un étudiant seul avec un membre du personnel dans le bureau de ce dernier;
    • Pour manger dans une aire où la consommation de nourriture est permise;

  • Il est toléré de retirer brièvement son masque de procédure, lorsque assis ou lorsque debout immobile à plus de 2 mètres d’autres personnes, afin de boire.

Équipement de protection requis

Notez qu’un masque de procédure peut remplacer un couvre-visage, mais pas l’inverse!

Distanciation physique

Il est prouvé que la distanciation physique est l’un des moyens les plus efficaces pour réduire la propagation de la maladie pendant une épidémie.

Quelques trucs pour la pratiquer :  

  • Saluez les autres d’un signe de la main plutôt qu’avec une poignée de main, un baiser ou une accolade.
  • Restez à la maison autant que vous le pouvez, y compris pour les repas et les loisirs.
  • Faites votre magasinage et utilisez les transports collectifs en dehors des heures de pointe
  • Tenez des réunions virtuelles.
  • Organisez des séances de jeux virtuels pour vos enfants.
  • Utilisez les moyens technologiques pour rester en contact avec vos amis et votre famille.

À faire, si possible :

  • Faites-vous livrer de la nourriture ou faites vos achats en ligne.
  • Pratiquez une activité physique à la maison ou à l’extérieur.
  • Travaillez de la maison.

Hygiène

Une hygiène adéquate peut aider à réduire le risque de contracter ou de transmettre une infection :  

  • Lavez-vous les mains souvent avec de l'eau et du savon pendant au moins 20 secondes, surtout après être allé aux toilettes et lors de la préparation des aliments.
  • Utilisez un désinfectant pour les mains à base d'alcool si vous n'avez pas accès à du savon et à de l'eau.
  • Lorsque vous toussez ou éternuez, faites-le dans un papier-mouchoir ou dans le creux de votre bras, et non dans votre main.
  • Jetez immédiatement les papiers-mouchoirs utilisés dans une poubelle doublée d’un sac de plastique et lavez-vous ensuite les mains.
  • Évitez de vous toucher les yeux, le nez ou la bouche sans vous être d'abord lavé les mains.
  • Nettoyez souvent les surfaces fréquemment touchées (jouets, toilettes, téléphones, appareils électroniques, poignées de porte, tables de chevet, télécommandes) avec des nettoyants ménagers ordinaires ou de l'eau de Javel diluée (une partie d'eau de Javel pour neuf parties d'eau). Consultez le site de l'Agence de santé publique du Canada pour plus de détails.