Aller au contenu

Rituel d'investiture

L’Université de Sherbrooke a entièrement repensé la collation des grades en 2006 en concevant une formule unique et riche de sens, allant bien au-delà de la remise de diplômes traditionnelle.

Au cœur de cette collation des grades renouvelée, se trouve un rituel exclusif et spectaculaire, fusion entre la tradition médiévale et la modernité. Ce dernier se décortique en trois temps : texte lyrique, chant et retournement de la cape.

Texte lyrique

Chaque année, une personnalité québécoise se joint à nous pour souligner la réussite de nos étudiants.

Elle est invitée à réciter ce magnifique texte lyrique, écrit spécialement pour la Collation des grades de l'Université de Sherbrooke par une auteure de la région, madame Josée Beaudoin.

Lire la version intégrale

"Dans le verbe connaître, il y a le verbe naître." C’est Victor Hugo qui l’a dit. (...) "Prends pour te connaître, le temps qu'il faudra. Rien qu'à te connaître, tu voyageras." C’est Vigneault qui l’a dit. (...) "Une fortune est plus à l'abri dans une tête que dans un sac." C’est Félix qui l’a dit. (...) "Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le. L’audace a du génie, de la magie." C’est Goethe qui l’a dit. (...)

Chant

Le rituel se poursuit avec la prestation d'une cantatrice. Elle est accompagnée de l'Ensemble à vents de Sherbrooke qui regroupe près de 50 musiciennes et musiciens.

La plupart d'entre eux étudient à l'École de musique de l'Université de Sherbrooke. La direction musicale est assurée par le professeur François Bernier.

Retournement de la cape

Le rituel d'investiture culmine lors du spectaculaire retournement de la cape. Réunis autour de la rose des vents, les milliers de diplômés retournent leur cape, du côté noir vers le or, dans une séquence d'action synchronisée aux sons des tambours.

Le recteur les déclare alors officiellement investis des couleurs de leur alma mater. Bien qu'il soit bref, ce moment fort constitue un véritable spectacle en soit ; la foule se soulève, l'ambiance est électrisée et la fierté est palpable.