Réactions chimiques sur la glace

Professeur Patrick Ayotte

Un des thèmes principaux des recherches qu'il a entrepris à Sherbrooke met à profit le contexte très dynamique et multidisciplinaire en sciences environnementales qui caractérise l'Université. Le professeur Patrick Ayotte se consacre à l'étude expérimentale des réactions chimiques hétérogènes à la surface des particules de glace dans l'atmosphère. Ces études fondamentales en laboratoire visent à tester les différentes hypothèses courantes menant, entre autres, à la dégradation saisonnière de la couche d'ozone dans la stratosphère polaire.

Le professeur Patrick Ayotte effectue un retour au Québec après un séjour de six ans aux États-Unis où il a fait ses études doctorales à l'Université Yale ainsi qu'un stage postdoctoral à l'Environmental Molecular Sciences Laboratory (Pacific Northwest National Laboratory dans l'État de Washington.

Avant d'étudier en sol américain, le professeur Ayotte a effectué ses études de baccalauréat et de maîtrise à l'Université Laval ainsi qu'au Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS). Tout comme le professeur Bélanger, son collègue, Patrick Ayotte est de retour au Canada, stimulé par les conditions particulièrement alléchantes récemment offertes aux jeunes chercheuses et chercheurs.

Sa formation l'a mis en contact avec un vaste ensemble de techniques expérimentales supportées par de solides composantes théoriques. Son cheminement scientifique en sciences physiques moléculaires l'a mené tout naturellement vers les questions d'actualité en sciences environnementales. De plus, il a été frappé par la conscience environnementale des jeunes Québécois et Québécoises. Il croit que les jeunes d'ici sont plus enclins à pratiquer des activités de plein air, plus sensibles à la nature éphémère de nos ressources naturelles et à la nécessité d'adhérer au développement durable.