Essais sur bétons

En fonction des résultats d'optimisation sur mortiers, des bétons seront fabriqués à partir de la poudre de verre optimisée qui présente le meilleur potentiel. L'investigation concernera les bétons ordinaires ayant un rapport eau sur ciment de 0,45 et les bétons à haute performance (BHP) ayant un rapport eau sur ciment de 0,35.

Cette poudre de verre sera aussi testée dans les ciments composés, tels que les ciments ternaires (ciment + fumée de silice + poudre de verre), (ciment + cendre volante + poudre de verre) ou (ciment + laitier + poudre de verre) ainsi que dans les ciments quaternaires (ciment + cendre volante ou laitier + fumée de silice + poudre de verre). 

Une étude préliminaire d'optimisation du taux de remplacement sera réalisée pour chaque classe de béton selon un plan d'expériences qui permet de rationaliser et d'optimiser le nombre d'essais à réaliser, tout en nous donnant une vue d'ensemble très fiable en fonction de la variation des paramètres choisis et de leur niveau d'influence. Cette optimisation se basera sur le comportement à l'état frais et durci du béton (résistance en compression à 28 jours). Une fois l'optimisation faite, les autres propriétés mécaniques et la durabilité du mélange choisi, pour chaque type de béton, seront testées et analysées statistiquement selon une analyse de variance. Les bétons produits seront comparés à des bétons de même classe, mais ayant du laitier ou des cendres volantes en remplacement du ciment. Un béton contenant uniquement du ciment Portland servira toujours de référence