Caractérisation du verre

La caractérisation de la poudre comprendra la broyabilité du verre, sa composition minéralogique et chimique, sa granulométrie et sa finesse. À ce stade, aucune finesse n'est privilégiée, d'où la nécessité de la faire varier en tenant compte du rapport entre l'énergie de broyage nécessaire et les performances de la poudre obtenues. En d'autres termes, le coût du broyage devra être compensé par le coût du produit fini. L'étude du comportement rhéologique et de la demande en eau et en adjuvants se fera d'abord sur des coulis. La pâte ainsi obtenue et les solutions extraites de la pâte feront l'objet d'examens plus approfondis. Le comportement mécanique et l'optimisation du taux de remplacement du ciment par le verre seront étudiés sur des mortiers pour chaque type de mélange.