Un cadre théorique

Le cadre théorique de cette Chaire croise de façon originale trois domaines scientifiques qui se sont peu fréquentés jusqu’ici :

  • l’intégration des services en gérontologie
  • la sociologie des professions (Dubar, 2000)
  • l’étude de l’activité professionnelle issue de l’ergonomie cognitive, soit l’étude des activités professionnelles en contexte réel de travail (Falzon, 2004).

Une pratique professionnelle comporte trois dimensions (Couturier, 2006) :

  1. Dimension praxique, relative aux intentions de l’acteur professionnel en vue de transformer le réel,
  2. Dimension praxéologique, relative aux habitus et aux savoirs incorporés dans l’action,
  3. Dimension systémique, relative aux institutions, aux organisations, aux dispositifs et aux outils de travail que nécessite l’action professionnelle pour sa pleine réalisation.

Grâce à l’articulation de ces trois dimensions, la pratique professionnelle effectue une médiation (Lenoir, 1993) entre des dispositifs techniques, une activité professionnelle et une situation clinique complexe.

Le produit collectif de cette activité médiatrice est un système de conventions (Boltanski, Thévenot, 1991) permettant la coordination d’actions par nature diverses. L’étude de ces conventions interprofessionnelles permet d’appréhender la forme empirique que prend concrètement l’intégration pour un contexte donné. Ces conventions ne sont cependant pas que le fruit d’interactions entre acteurs ; elles se réalisent aussi dans la médiation qu’un professionnel opère en situation de travail avec des dispositifs techniques (ex. : un outil d’évaluation). Cela crée ce que Dodier désigne comme une solidarité hommes-techniques (1995), objet peu étudié pour l’intégration des services.

Enfin, en appui sur les théories de la diffusion de l’innovation (Greenhalgh et al., 2004) et de l’innovation sociale (Akrich, Callon et Latour 2006), la Chaire se propose d’analyser l’appropriation locale des innovations en matière d’intégration sous l’angle particulier des pratiques professionnelles effectives.