Facteurs facilitants et obstacles visant l’intégration de l’activité physique au secondaire : Projet GO - Le secondaire s’active!

Chercheure principale: Dubuc, M.-M..

Cochercheurs: Berrigan, F., Turcotte, S., Beaudoin, S.

Date: 202-2021

Organisme subventionnaire: CRSHengagement partenarial

Résumé du projet

La Direction régionale de santé publique de Montréal (DRSP), de par sa mission axée sur le développement des individus et de milieux sains et sécuritaires, joue un rôle important dans la promotion de l'activité physique auprès des jeunes Montréalais. En lien avec la Politique gouvernementale de prévention en santé, les différents acteurs de la métropole, dont les cinq commissions scolaires, les trois instances régionales du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) et la DRSP, ont établi que les besoins les plus criants se situent au niveau de la pratique d'activités physiques des élèves des écoles secondaires. La DRSP a donc été mandaté pour brosser un portrait des facteurs facilitants, des obstacles, des besoins et des priorités des élèves et des intervenants des écoles secondaires de Montréal ainsi que des organismes offrant des activités de sport, de loisir ou de plein air aux jeunes de ces écoles. Étant donné l'expertise développée dans ce domaine de la part des chercheurs oeuvrant au sein de la Chaire de recherche Kino-Québec sur l'adoption d'un mode de vie physiquement actif en contexte scolaire de l'Université de Sherbrooke, la DRSP et la Chaire se sont engagés dans le projet de recherche partenariale GO - Le secondaire s'active!, le tout en collaboration avec les cinq commissions scolaires de l'île de Montréal, les trois instances régionales du RSEQ ainsi qu'avec la Ville de Montréal.

L'objectif de cette étude est d'identifier et décrire les besoins : 1) des élèves fréquentant les écoles secondaires de Montréal; 2) des intervenants scolaires oeuvrant dans ces écoles ainsi que 3) des intervenants oeuvrant dans des organismes offrant des activités de sport, de loisir ou de plein air aux jeunes de ces écoles secondaires en lien avec la mise en place de mesures favorisant la pratique d'activités physiques des élèves.

Pour atteindre cet objectif, la collecte de données est divisée en deux étapes qui se dérouleront lors de deux années scolaires distinctes, soit : 1) l'administration d'un questionnaire en ligne à l'an 1 et 2) la mise en place de groupes de discussion à l'an 2. Chacune de ces deux étapes sera réalisée auprès de trois groupes distincts de participants composés, soit : 1) d'intervenants oeuvrant dans des organismes qui offrent des activités de sport, de loisir ou de plein air dans des écoles secondaires de Montréal; 2) d'intervenants oeuvrant dans des écoles secondaires de Montréal et 3) d'élèves fréquentant ces écoles.

L'an 1 de ce projet est actuellement en cours et 49 intervenants d'organismes ont complété le questionnaire en ligne. La complétion des questionnaires dans 25 écoles secondaires de Montréal par plus de 4 000 jeunes et de 125 intervenants scolaires vient de débuter (mars 2020) et se terminera en mai 2020. Cette demande pour une Subvention d'engagement partenarial concerne donc spécifiquement la deuxième étape de ce projet.

Pour cette deuxième étape, les répondants ayant complété le questionnaire seront également invités à participer à un groupe de discussion d'une durée approximative de 60 minutes. L'utilisation de groupes de discussion nous permettra d'approfondir les résultats obtenus à la première étape de ce projet et d'atteindre les objectifs de l'étude. Ainsi, 5 groupes de discussion pour les répondants provenant des organismes, 10 groupes de discussion pour les intervenants oeuvrant dans des écoles secondaires et 40 groupes de discussion pour les élèves fréquentant ces écoles seront menés. Finalement, des associations entre les données recueillies auprès des élèves, des intervenants et des organismes seront effectuées et permettront d'identifier des pistes d'action à soutenir, à consolider ou à développer afin de favoriser l'adoption d'un mode de vie physiquement actif chez ces jeunes.