Projets de recherche en cours

Néphropathie diabétique

Des études cliniques et expérimentales ont clairement démontré que l'induction de l’apoptose des podocytes (cellules épithéliales des glomérules rénaux) est un évènement précoce menant à la défaillance rénale chez les patients diabétiques de type 1 et 2. Bien que les mécanismes causant l'apoptose des podocytes ne soient pas complètement résolus, il est clair que l'hyperglycémie joue un rôle très important. L'importance des actions de l'insuline au niveau de la survie et la fonction des podocytes génère un haut engouement. Le but de ces projets est de caractériser les mécanismes de résistance à l'insuline, tant au niveau de son expression que de ses voies de signalisation, chez des podocytes exposés à des concentrations élevées de glucose et/ou lipides ainsi que dans des modèles précliniques de diabète de type 1 et 2.

Maladie des artères périphériques du diabète

L'une des pathologies vasculaires périphériques les plus importantes est l'inhibition de la formation des vaisseaux au niveau des membres inférieurs. Bien des études ont démontré la réduction de facteurs de croissance et que les désordres angiogéniques causés par le métabolisme du glucose ne sont pas totalement connus. Nous avons récemment démontré que l'hyperglycémie induit l'activation de la protéine kinase C delta (PKCδ), augmentant l'expression de la protéine SHP-1, une protéine tyrosine phosphatase, responsable de l'inhibition des voies de signalisation du PDGF causant l'apoptose des cellules périvasculaires et la formation de capillaires acellulaires au niveau de la rétine des sujets diabétiques. Notre laboratoire utilise un modèle d'ischémie des membres inférieurs afin de caractériser le rôle des protéines kinase C et de SHP-1, induit par le diabète menant à la déphosphorylation et l'inhibition du PDGF, VEGF et l'insuline dans leurs actions sur la formation de nouveaux vaisseaux.

Athérosclérose diabétique

Les maladies des grosses artères du diabète sont associées à des changements structuraux et fonctionnels causant l'obstruction du flot sanguin, l'hypertension, l’infarctus du myocarde et éventuellement la mort. L'athérosclérose, une maladie des grosses artères, se caractérise par une dysfonction endothéliale, l'expression de cytokines pro-inflammatoires, d'infiltration des monocytes, de la prolifération des cellules musculaires lisses, d'une thrombose et d'une inflammation chronique. Elle peut mener à l'ischémique cardiaque, ACV et aux maladies des artères périphériques. Mon laboratoire s'intéresse particulièrement à comprendre les mécanismes causés par le métabolisme du glucose et des lipides menant à l'activation des PKC et à la formation de la plaque athérosclérotique.