Devenir ombudsman

L’ombudsman aide à résoudre les plaintes le plus efficacement possible en poursuivant ce qui est juste; il respecte la confidentialité de toutes les personnes qui le consultent, et il agit de manière impartiale et indépendante. Ses services sont offerts gratuitement. L’ombudsman n’agit pas comme un représentant du plaignant ni de l’organisation qui est visée par la plainte. Dépendant de ses attributions, l’ombudsman peut jouer les rôles suivants :

  • Intervient de manière informelle pour faciliter la résolution des plaintes par la médiation, la négociation, ou encore en faisant une navette de communication entre les parties;
  • Mène des enquêtes formelles pour déterminer si une plainte est fondée et formule des recommandations pour corriger une injustice tant dans des dossiers individuels que pour des problèmes d’ordre systémique;
  • Facilite la résolution des plaintes en fournissant des conseils, en référant les plaignants aux bonnes sources, et en examinant des solutions possibles;
  • Examine les plaintes pour identifier des tendances et formuler des recommandations pour adresser des problèmes systémiques. et contribue à l’amélioration des politiques et des pratiques dans les organisations.

Au Canada, les ombudsmans travaillent sous l’un des trois types de mandats suivants :

  • Ombudsmans ou personnes nommées par des lois provinciales, territoriales ou fédérales qui jouissent de grands pouvoirs d’enquête et qui travaillent dans une structure indépendante. ( Par exemple, les ombudsman des provinces ou territoires, et certains de juridiction fédérale);
  • Ombudsman ou personnes nommées en vertu d’une politique ou d’un document d’attributions dans des organisations du secteur privé ou public. Ils utilisent surtout les approches informelles de résolution des conflits mais peuvent également posséder des pouvoirs d’enquête et l’autorité de publier des rapports annuels ou spéciaux. (Par exemple, les ombudsman des collèges et universités, des banques, et des compagnies de service);
  • Ombudsmans ou personnes nommées en vertu d’une politique interne d’attributions du mandat qui habituellement n’utilisent que les approches informelles de facilitation de la résolution des plaintes. (Par exemple, les ombudsmans pour les employés des banques et certains dans des ministères fédéraux).

Référence : ombudsmanforum.ca

La fonction d'ombudsman prévoit donc une posture et des responsabilités qui lui sont particulières, voire uniques.  Les personnes envisageant d'intégrer cette fonction devraient compléter une formation de base afin de maitriser le rôle de l'ombudsman et les enjeux qui s'y greffent.

Des formations complémentaires sont aussi disponibles pour parfaire ses connaissances dans des domaines particuliers ou pour acquérir un savoir-faire et un savoir-être, tels que les techniques de communication et la gestion des émotions.

Formation de base

Ombudsman : notions essentielles et meilleures pratiques

Ombudsmans : notions essentielles et meilleures pratiques est une formation intensive élaborée par le Forum canadien des ombudsmans et la Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke. 

Au cours de ce programme réparti sur cinq jours, des ombudsmans aguerris et des professionnels de disciplines variées partageront avec vous leurs connaissances, leur expérience et leur expertise sur les aspects théoriques et pratiques de la fonction d’ombudsman, quels que soient le contexte et le milieu dans lequel elle est exercée.

Que vous envisagiez d’accéder à la fonction d’ombudsman ou que vous soyez un ombudsman expérimenté, bénéficiez d’une revue des meilleures pratiques et intégrez les notions et les compétences essentielles grâce à des présentations, des échanges, des discussions, des mises en situation, des exercices en petits groupes, et plus encore. 

Le Forum canadien des ombudsmans et la Faculté de droit remercient Osgoode Law School, Yok University, de leur avoir permis de s’inspirer de la formation Essentials for Ombuds.

Formations complémentaires

Formations complémentaires

Le Centre de formation continue offre des activités permettant de développer des compétences complémentaires en PRD, notamment en gestion des émotions, en communication et en prévention.  Une bonne maîtrise de ces compétences facilite les interventions en PRD et favorise l'atteinte des objectifs.   Ces formations sont conçues dans une perspective pratique permettant de comprendre le concept et de l'appliquer au quotidien.  Les activités comprennent des moments d'apprentissage actif favorisant l'intégration des compétences, tels que des exercices pratiques, des simulations et des discussions sur des cas réels. 

Consultez la liste des formations actuellement offertes en cliquant sur le bouton Calendrier et détails des formations ci-dessous.