Quand ancrer l'histoire permet de réécrire l'Histoire

Elsa OLLIER-POCHART

Quelle est la représentation de la ville de Québec dans Le premier jardin d'Anne Hébert? Comment la mettre en regard de celle que propose François Barcelo dans Les plaines à l'envers ? Notre propos a pour objet de déterminer les lieux évoqués puis d'analyser les rapports qu'entretiennent les personnages à ces espaces. La place de la capitale au sein de ces ouvrages est tout à fait primordiale, et nous en étudions les différentes images. En effet, ces deux romans s'ancrent dans un espace limité qui symbolise l'enfermement des personnages au sein d'une histoire, qu'elle soit familiale ou officielle. L'examen des œuvres conduit donc à montrer que la lutte pour l'appropriation d'un territoire peut être lue comme la métaphore d'une lutte pour une identité.