Émergence et incarnation dans les premiers poèmes d'Anne Hébert

Catherine MORENCY

 À travers l'étude de quelques poèmes tirés des deux premiers recueils d'Hébert (Les songes en équilibre, Tombeau des rois), et en convoquant les notions de larvaire, d'entravement, de défiguration et de transcendance, l'auteure met en lumière le phénomène d'incarnation de la voix féminine ainsi que la matérialisation d'un pouvoir nouveau, celui de l'écriture, qui pourrait être à la source de toute la poésie des femmes publiée au Québec après 1950.