Croc fendu ou les ténèbres lumineuses du Nord: Tanya Tagaq

Jean-François LÉTOURNEAU

Cet article interroge le rapport au fantastique lorsque replacé dans le contexte des littératures des Premiers Peuples. À partir de la lecture du roman Croc fendu de Tanya Tagaq, l’article explore différents modes de réception du texte en mesure de distinguer les éléments qui relèvent des cultures et des traditions orales autochtones et ceux qui correspondent davantage aux conceptions occidentales de la littérature fantastique.