La chambre blanche, la chambre noire : L'album multicolore de Louise Dupré

Sandrina Joseph

Dans L'album multicolore, le récit autobiographique qu'elle consacre à la vie et à la mort de sa mère, Louise Dupré entreprend un difficile travail de deuil et d'écriture qui la mène à se pencher sur les photographies de celle qu'elle a perdue. Ainsi, l'auteure développe les portraits littéraire et photographique de sa mère en tentant avec entêtement d'extraire le souvenir de celle-ci de sa chambre funéraire : chambre du trépas où elle veille sa mère, chambre du deuil de laquelle jaillit l'écriture, chambre noire où les clichés de la disparue seront, peut-être, éclairés par la lumière du récit que sa fille tente de soutirer au silence.