Les manuscrits et les inédits d’écrivains comme objets médiatiques

Sophie MARCOTTE

L’édition électronique s’impose de plus en plus comme mode de diffusion des archives d’écrivains. Il importe dès lors de réfléchir, d’une part, aux conséquences de la diffusion sur le web d’objets appartenant au patrimoine littéraire et culturel et, d’autre part, aux choix qui pourraient s’imposer, dans cette optique, pour une éventuelle édition électronique de certaines portions des manuscrits et des inédits qui n’appartiennent pas à l’oeuvre canonique d’un auteur.