Invasion, fuite et faille subjectives : la figure de la revenance dans Les fous de Bassan

Andréa KING

Cet article examine la spectralité féminine dans Les fous de Bassan d’Anne Hébert, et plus particulièrement les dispositifs par lesquels la hantise d’un personnage se lie toujours à celle d’un autre. L’analyse met en lumière les objets, les origines, les lieux et les concordances de la hantise pour dévoiler une faille identificatoire commune, dont la figure de la revenante serait la prosopopée.