L'animalité dans « Le torrent » et Un habit de lumière

Annie TANGUAY

L’auteure de cet article étudie la part d’animalité qui habite les personnages du « Torrent » et d’Un habit de lumière. Elle montre que celle-ci est déterminante quant à la nature des relations que ces personnages entretiennent entre eux, notamment au sein du rapport mère-fils. On constate ainsi que les sacrifices sont surtout ceux que les mères imposent à leur fils. Aussi le sacrifice apparaît-il comme un élément indissociable du sacré qui se manifeste dans ces textes. La symbolique animale dans « Le torrent » et la tauromachie dans Un habit de lumière permettent d’aborder toute cette violence en lien avec l’idée de sacrifice, suivant les thèses de René Girard sur le sacré.