Anne Hébert aux Éditions du Seuil : accueil et réception

Hervé SERRY

Anne Hébert s’est imposée comme une figure marquante du catalogue des Éditions du Seuil. Pour cette maison, nouvelle venue du monde éditorial parisien des années 1950, qui eut du mal à s’imposer sur le marché du roman « français », une auteure comme Anne Hébert, en provenance du Québec et qui sera publiée sur le long terme, a constitué un capital non négligeable. La publication de ses œuvres et leurs réceptions par les critiques révèlent la domination « française » sur une périphérie « québécoise », le rôle de l’éditeur comme filtre des œuvres et les logiques de catalogue qui pèsent sur la postérité des écrivains.