Une rencontre littéraire avec France Théoret

Dans le cadre de ses activités, le Centre Anne-Hébert,
en collaboration avec VersUS (Groupe de recherche en études littéraires et culturelles comparées du Canada et du Québec de l’Université de Sherbrooke), le Conseil des Arts du Canada et la Faculté des lettres et sciences humaines de l’Université de Sherbrooke présente :

Une rencontre littéraire avec France Théoret

Poète, romancière et essayiste, France Théoret a enseigné la littérature de 1968 à 1987. Depuis, elle se consacre entièrement à l'écriture et à l'animation d'ateliers littéraires. Elle a cofondé le magazine culturel Spirale, qu'elle a dirigée de 1981 à 1985. Elle a publié à la revue Les Herbes rouges son premier texte solo, Bloody Mary. De 1978 à 1980 suivront Une voix pour Odile, Vertiges et Nécessairement putain. Nous parlerons comme on écrit, son premier roman, est paru en 1982, aux éditions Les Herbes rouges. Laurence, publié aux éditions Les Herbes rouges en 1996, est un roman historique où sont détournés les codes du genre. Dix ans plus tard, France Théoret propose Une belle éducation aux éditions du Boréal, « un roman d'inspiration autobiographique ». En 2009, France Théoret s'est elle-même expliqué sur son esthétique dans le recueil d'essais Écrits au noir aux éditions du remue-ménage. En 2015, le roman Va et nous venge, paraît aux éditions Leméac. L'œuvre de France Théoret rayonne aussi sur la scène internationale. La majorité de ses livres sont traduits en anglais; ses poèmes sont de plus traduits en italien et en espagnol, et publiés dans plusieurs anthologies. Elle reçoit, en 2012, le Prix Athanase-David pour l'ensemble de son œuvre.

Le mardi 3 avril 2012
à 16 h 15
au local A4-166
Faculté des lettres et sciences humaines
Université de Sherbrooke