Prix scientifique Anne-Hébert

Première édition (2004)

Prix scientifique Anne-Hébert attribué au meilleur mémoire ou à la meilleure thèse sur l’œuvre d’Anne Hébert a été décerné pour la première fois cette année.

Sherbrooke, le 19 mai 2004. Le Centre Anne-Hébert et le Service de la recherche et de la coopération internationale de l’Université de Sherbrooke sont heureux d’annoncer que le Prix scientifique Anne-Hébert 2004 a été remporté par monsieur Daniel Marcheix, pour sa thèse de doctorat intitulée Temps et identité dans l’œuvre romanesque d’Anne Hébert. La remise du prix a eu lieu lors du colloque Anne-Hébert, dans le cadre du 72e Congrès de l’ACFAS à l’UQÀM, le 11 mai 2004.

Le prix

Ce prix a pour but de rendre hommage à Anne Hébert, qui a légué son fonds d’archives à l’Université de Sherbrooke, et couronne, tous les deux ans, un mémoire de maîtrise ou une thèse de doctorat (imprimé, multimédia), portant en tout ou en partie sur l’œuvre de la célèbre écrivaine. Assorti d’une bourse de 500 $, le prix consiste en la publication de la thèse dans la collection « Essai » de la maison d’édition L’instant même, sous la supervision du Centre Anne-Hébert.

Daniel Marcheix

Daniel Marcheix est enseignant-chercheur à la Faculté des lettres et sciences humaines de l’Université de Limoges. Sa thèse a été soutenue à l’Université de Bordeaux III. Ses travaux portent essentiellement sur le roman contemporain - québécois et français -, et il a publié plusieurs articles sur les œuvres d’Anne Hébert, de Gaétan Soucy et de Pierre Bergounioux.

Le jury

Les membres du jury choisis cette année par le comité de direction du Centre Anne-Hébert sont mesdames Janet Paterson, professeure titulaire à l’Université de Toronto, et Nathalie Watteyne, directrice du Centre Anne-Hébert et professeur agrégée à l’Université de Sherbrooke, ainsi que monsieur Antoine Sirois, professeur émérite à l’Université de Sherbrooke.