Le projet d'intégration      

Guide des étudiants et des organisations

Aider une étudiante ou un étudiant à compléter sa maîtrise en gestion de l'ingénierie en l'accueillant au sein de votre organisation. 

Le programme

Le programme de 2e cycle de maîtrise en gestion de l’ingénierie repose sur une notoriété acquise auprès des ingénieurs et des gestionnaires au cours des 20 dernières années.

Il vise à permettre à l'étudiante ou à l'étudiant d'acquérir des compétences générales et spécifiques pour pouvoir intervenir et interagir plus efficacement dans son milieu de travail, afin de devenir une meilleure agente ou un meilleur agent de changement dans un contexte de pratique professionnelle en constante évolution.

Cette formation prépare les étudiants à l’analyse et à la résolution des problèmes rencontrés dans la pratique et à la gestion optimale des projets, de la production et des opérations d’ingénierie, de même que des ressources humaines, matérielles et financières qui y sont affectées. En bref, elle vise à développer chez l’étudiant les compétences, les attitudes et le leadership requis pour relever les nouveaux défis de la concurrence technologique globale. Ce programme de 2e cycle s'adresse à des étudiants ayant complété ou étant en voie de compléter leur formation d’ingénieur.

Dans le cadre de ce programme, l’étudiant doit effectuer un projet d’intégration afin de diplômer. C’est par celui-ci qu’il intégrera, dans un contexte réel, les compétences et attitudes développées pendant les cours. 

Structure du programme

Le projet d'intégration

Le projet d’intégration est un constituant majeur du programme. C’est par lui que l’étudiant va intégrer, dans un contexte réel, les compétences et attitudes développées pendant les cours. Cette dernière étape va lui permettre de valider ses acquis dans le cadre d’une intervention en milieu de travail.

Les deux objectifs du projet d'intégration sont de permettre à l'étudiant de :

  • Développer et d’appliquer les compétences requises pour intégrer les solutions technologiques dans son environnement socio-économique et humain;
  • Savoir intégrer dans sa pratique professionnelle les acquis du programme d’études suivi, en les appliquant à un projet de fin d’études.

Le projet est divisé en phases distinctes:

GIN 793 - Avant-projet d'intégration

GIN 791 - Réalisation d'un projet d'intégration
ou
GIN 792 - Préparation d'un plan d'affaires

et GIN 798 - Rapport de projet d'intégration - Essai

Il est à noter que la préparation d’un plan d’affaires (GIN 792) ne se réalise pas au sein d’une organisation. Par ailleurs, les activités GIN 791 (ou GIN 792) et GIN 798 se complètent de manière concomitante. 

Le projet représente un effort global d'environ 400 heures de la part de l’étudiant et s’étend normalement sur une période de quatre (4) à huit (8) mois, selon qu’il se fasse à temps complet ou à temps partiel. Il arrive fréquemment que l’étudiant sollicite la participation d’autres personnes dans l’entreprise pour réaliser son projet d’intégration, mais cela est en surplus des 400 heures mentionnées précédemment.

Les profils des étudiants admis à la MGI

Généralement les étudiants inscrits à temps partiel à la maîtrise en gestion de l’ingénierie (MGI) sont en situation d’emploi dans le domaine du génie. Toutefois, pour différentes raisons, un certain nombre d’étudiants ne sont pas dans un contexte qui leur permette d’effectuer leur projet d’intégration dans le cadre de leur travail :

  • Ils sont sans emploi;
  • Leur emploi ne correspond pas à leur formation qui est dans le domaine du génie.

En particulier, cette situation se retrouve souvent parmi les étudiants néo-canadiens ou immigrants reçus (professionnels formés à l’étranger).

Depuis l’automne 2017, un nouveau cheminement du programme de la maîtrise en gestion de l’ingénierie à temps complet est offert par le Centre de développement professionnel de la Faculté de génie (CDP Génie). Il est destiné aux étudiants européens en fin de formation d’ingénieur ou bien aux professionnels formés à l’étranger. La plupart des étudiants dans ce cheminement n’occupent pas d’emploi et sont disponibles à temps complet pour effectuer leur projet d’intégration.

Valeur ajoutée pour les organisations

En accueillant un étudiant de l’Université de Sherbrooke (UdeS) pour son projet d’intégration au sein de votre organisation, vous accéderez à une main-d’œuvre hautement qualifiée vous permettant d’explorer des solutions nouvelles qui, faute de ressources, n’auraient possiblement pas été envisagées.

Qui plus est, cet accueil ne demandera qu’un engagement très limité de votre part :

  • L’étudiant n’a pas à détenir un statut d’employé au sein de votre organisation (car il ne s'agit pas d'un stage COOP au sens habituel);
  • L’étudiant n’a pas à être rémunéré, à moins d’une décision inverse de votre part. S’il est rémunéré, un support peut éventuellement être obtenu du programme MITACS (sur concours);
  • La durée prévue du projet est suffisante pour permettre l’atteinte de résultats concrets et utiles.

Il est à préciser que, grâce au Programme de permis de travail postdiplôme de Citoyenneté Immigration  Canada (CIC), les étudiants internationaux ont l’opportunité d’obtenir, à titre d’étudiants diplômés de l’UdeS, un permis de travail dont la durée de validité peut varier de 12 mois à trois ans. Ce permis peut mener à la résidence permanente. 

Ainsi, qu’ils soient québécois, canadiens ou immigrants, ces étudiants représentent pour vous un bassin de candidatures à votre portée que vous aurez eu l’occasion d’observer et d’évaluer en situation réelle.

Types de projet

Un mandat bien défini et délimité :

  1. Qui n’est pas nécessairement sur le chemin critique de l’organisation;
  2. Qui est idéalement stratégique ou important pour l’organisation.

Exemples de projets confiés à des étudiants dans le cadre de projets d’intégration :

  • Conception et implémentation d’un manuel d’employé;
  • Développement d’un outil pour mesurer un ou des indicateurs sur un processus de l’organisation;
  • Conception et mise en place d’un programme de formation pour un département spécifique;
  • Plan d’amélioration du rendement d’un processus de l’organisation;
  • Implantation d’un nouveau processus ou d’une nouvelle méthode dans l’organisation;
  • Étude de faisabilité de la mise en œuvre de nouvelles méthodes dans l’organisation.

Rôle et engagements de l'étudiant

  • Il est de l’entière responsabilité de l’étudiant de trouver son projet et de le faire approuver par la personne responsable à l’UdeS;
  • Il s’engage à prendre connaissance des règles et des processus en vigueur au sein de l’organisation et à les respecter;
  • À livrer son projet conformément aux objectifs et aux délais préétablis et approuvés par toutes les parties.

Rôles et engagements de l'organisation

  • Proposer à l’étudiant une structure d’accueil correspondant à un contexte réel de pratique professionnelle;
  • Soumettre à l’étudiant une problématique réaliste et concrète à la hauteur de ses compétences;
  • Encadrer l’étudiant tout au long de la réalisation du projet comme elle le ferait pour ses employés;
  • Assigner à l’étudiant un répondant direct au sein de l’organisation, c’est-à-dire un supérieur immédiat. Ce dernier sera le promoteur du projet à l’interne;
  • Participer à l’évaluation de l’étudiant à la fin du projet.

Il serait souhaitable qu’un ancrage et une collaboration existent entre l’étudiant et les autres membres de l’organisation, ce qui implique qu’une partie du temps de travail des employés en poste puisse être dégagé. Cette mesure créera toutefois de la valeur au projet, en volume et en expertise, ce qui ne peut qu’être bénéfique pour l’organisation.

Rôle et engagement de l'Université de Sherbrooke

  • Informer les étudiants du processus et des modalités entourant le déroulement et les critères d’acceptabilité du projet d’intégration;
  • Confirmer l’acceptabilité des projets par l’approbation du document d’avant-projet (DAP);
  • Assigner à l’étudiant un conseiller universitaire expert dans le domaine qui encadrera l’étudiant tout au long de la réalisation du projet d’intégration (sans frais pour l’organisation).