La réadaptation au travail en santé mentale en contexte de soins de première ligne: projet d'évaluation développementale

Chercheure principale: Chantal Sylvain

Cochercheure: Marie-José Durand

Période: 2015-2016

Financement: Programme de recherche interdisciplinaire sur la prévention et la réduction de l'incapacité au travail (ERIPRIT)

Résumé : Malgré leurs potentiels bénéfices, les programmes de réadaptation au travail demeurent peu implantés et offerts par les services de première ligne en santé mentale au Québec. Suivant la décision du CISSS de Laval de développer en 1re ligne un programme de retour au travail (RAT), cette évaluation développementale visait donc à comprendre et à soutenir en temps réel, en s’appuyant sur une approche participative, le processus de mise en œuvre d’un tel programme de RAT pour les personnes aux prises avec un trouble courant de santé mentale. Dans un second temps, elle devait également permettre de décrire les effets (prévus et imprévus) du programme ainsi que les facteurs susceptibles d’y avoir contribué.

Les résultats issus de ce projet ont un intérêt certain pour quiconque souhaiterait implanter un programme de RAT dans un contexte de services de santé mentales en 1re ligne. Retenons simplement ici que des trois grands types d’activités développées et implantées au CISSS de Laval (interventions individuelles auprès des travailleurs; interventions de groupes auprès des travailleurs; activités conjointes avec les partenaires cliniques et du milieu de travail), seules les deux premières (visant directement le travailleur) ont été implantées comme prévu, tandis que les activités conjointes sont demeurées sporadiques. L’analyse du processus d’implantation révèle également que divers facteurs liés à l’organisation de travail, au contexte sociopolitique et aux ressources fournies dans le cadre de l’évaluation ont pu contribué à l’émergence de certains défis (5) pour les cliniciens.

Publications liées

Article scientifique

Résumé publié