X

Chaire de recherche sur la fin de vie dans la maladie d’Alzheimer

Objectif

La Chaire a pour mission d’améliorer la fin de vie des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer en rehaussant la qualité des soins et des services qu’elles reçoivent.

Importance du projet

La maladie d’Alzheimer touche actuellement près d’un baby-boomer sur cinq. Elle entraîne des effets dévastateurs chez les malades, dont des problèmes de mémoire, de la confusion, une altération de la personnalité, une résistance aux soins, des difficultés à s’alimenter et à s’hydrater.

Au dernier stade de la maladie, certains patients sont privés de traitements qui pourraient soulager leur douleur. D’autres reçoivent des interventions non souhaitées qui accroissent leur inconfort.

Ces tristes constats s’expliquent par un accès limité aux soins palliatifs, une pénurie de personnel qualifié, un manque de consensus quant aux soins à prodiguer et à l’impossibilité pour le malade de décrire ses symptômes et de communiquer ses volontés.

Particularités

La recherche visant à assurer le confort des malades en fin de vie exige la participation des patients, des proches et du personnel soignant. Cette recherche présente de nombreux défis en raison des difficultés à communiquer avec les malades en fin de vie, des émotions douloureuses que vivent les proches et du sentiment d’impuissance qu’éprouvent les soignants devant la détresse des patients et des proches. Ces défis ne peuvent être surmontés que par une programmation de recherche rigoureuse, qui s’étend sur plusieurs années et qui bénéficie d’un financement adéquat.

Appui de donateurs

Pour réaliser ce projet, nous souhaitons capitaliser la somme de 3,1 M$, ce qui assurera la pérennité de ces recherches de pointe.

Retombées en santé

  • former de futurs chercheurs dans le domaine des soins aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer
  • implanter des guides de pratique destinés au personnel soignant