Un visionnaire impliqué

14 novembre 2018
M. Luc Raîche, Directeur du développement de la Faculté des sciences, M. Daniel Bergeron et Pre Carole Beaulieu, doyenne de la Faculté.

En 1991, Daniel Bergeron a reçu son diplôme de biologie de l’Université de Sherbrooke. Selon lui, Sherbrooke est l’essence même d’une communauté. Il souhaite que des avancements puissent se poursuivre dans notre région. C’est pour cette raison qu’il a choisi de donner à La Fondation de l’Université de Sherbrooke lorsqu’est venu le temps de planifier ses legs testamentaires. Le Fonds Daniel Bergeron servira à offrir des bourses aux étudiants et étudiantes du 1er cycle en biologie de la Faculté des sciences de l’Université de Sherbrooke. Cette bourse devra également soutenir la réalisation de projets relatifs aux milieux hydriques.

Daniel Bergeron a lui-même mené à terme un projet concernant les espèces aquatiques lors de l’année 2000. Cette création a d’ailleurs permis de protéger un des chemins principaux du corridor de migration des amphibiens. En effet, il a contribué à la construction de passages accompagnés de clôtures de déviation sous la route 220 en Estrie. Ceux-ci ont rendu possible la réduction du taux de mortalité des espèces concernées de 91 % à presque zéro. Il est aussi fondateur et propriétaire de l’entreprise Aqua-Berge depuis 1997.

Monsieur Bergeron a toujours eu l’environnement à cœur, il espère sensibiliser les gens à l’importance de le protéger. Il souhaite que les nouvelles générations aient des principes environnementaux auxquels adhérer puisque cela constitue le fondement d’une base solide en tant que société. Étant lui-même passé outre de nombreuses critiques témoignant de l’absurdité de construire des clôtures de déviation, ce visionnaire soutient qu’il est nécessaire de voir plus loin et d’y croire. Comme il le dit si bien : « la journée où nous avançons, le processus continue. »

De ce fait, il aspire à ce que la volonté de donner à de nouveaux projets audacieux et d’ainsi encourager l’initiative étudiante devienne la norme. Il souhaite que des dons comme celui-ci créent de futurs ambassadeurs et ambassadrices et engendrent une forme de continuité. Daniel Bergeron affirme que s’il y a une facilité à obtenir des bourses en biologie, les gens seront davantage intéressés à l’idée d’entamer des études dans ce programme. De plus, ce soutien qui leur a été accordé tout au long de leur parcours les amènera à vouloir soutenir, à leur tour, les générations étudiantes futures.

Le legs testamentaire est une option qui n’impacte en aucun cas le vivant d’un individu, c’est une des raisons qui a poussé monsieur Bergeron à se tourner vers cette option. Il termine en affirmant que le processus n’est pas compliqué.

Luc Raîche, Directeur du développement de la Faculté des sciences, M. Daniel Bergeron et Pre Carole Beaulieu, doyenne de la Faculté.

La valeur de chacune des bourses sera d’au moins 1000 $, et le nombre sera établi en fonction des sommes annuelles disponibles pour attribution. Le Fonds Daniel Bergeron sera créé lors du versement du don à l’ouverture de la succession.  Merci M. Bergeron!