Page titre de l'Ovide bouffon par Louis Richer 1662
L'Ovide bouffon de Louis Richer, 1662

RICHER, Louis, L'Ovide bouffon

Désacraliser les Anciens : burlesque et travestissement

Bien que la plupart des hommes de lettres du XVIIe siècle vouent un profond respect à l'Antiquité gréco-latine, une véritable vogue du burlesque a gagné le Grand Siècle en France. Désacralisant à la fois les oeuvres antiques et leur personnel - dieux, héros et personnages illustres -, les oeuvres burlesques transposent dans un style bas et comique les plus grands auteurs : Homère, Virgile, Ovide, etc. Ces travestissements sont au demeurant inspirés des Anciens eux-mêmes ; pensons à la Batrachomyomachie, littéralement "Le combat des grenouilles et des rats", une parodie de l'Iliade longtemps attribuée à Homère. Toutefois, littérature de second degré, ces ouvrages ne sauraient s'apprécier à leur juste valeur sans une connaissance, ne serait-ce que superficielle, des oeuvres servant de référents. Les travestissements burlesques faisaient ainsi les délices de nombreux lettrés et érudits, tout comme, à l'époque, le même public qui appréciait les opéras sur la scène du Palais-Royal se divertissait à les voir parodier à la comédie-Italienne ou sur les théâtres forains.

Même si le burlesque est fortement lié à la période d'instabilité politique qui caractérise le début du règne du jeune Louis XIV, notamment à cause des vives critiques adressées à son premier ministre, le cardinal Mazarin, le genre survit à la Fronde, comme en témoigne cette réédition de l'Ovide bouffon en 1662, qui contient pour une première fois le cinquième livre composé par Richer. Réécrivant avec un style plaisant et irrévérencieux l'épopée d'Ovide, l'auteur revisite les épisodes les plus célèbres de la mythologie antique. La rencontre initiale entre Persée et Andromède livre un bel exemple de cette transposition bouffonne : "Il lui dit, Dieux vous garde la Belle / Qui vous a mis en sentinelle / Sur ce rocher âpre et pointu / Sans coussinet sous votre cul?"

Notice bibliographique

RICHER, Louis, ca. 1649-1662. L'Ovide bouffon, ou Les metamorphoses travesties en vers burlesques. Paris : Estienne Loyson, [1662]. [12], 620, [4] p.

Voir la disponibilité

Caractéristiques physiques

  • Titre sur la page de titre gravée : L'Ovide travesty, ou Les metamorphoses burlesques.
  • Reliure en vélin à dos lisse.
  • Titre et auteur à l'encre noire sur le dos.
  • Ex-libris du libraire J. Geoffrey Aspin sur la page de garde fixe.