Page titre du premier tome du Dictionnaire universel d'Antoine Furetière, 1694
Page titre du premier tome du Dictionnaire universel d'Antoine Furetière, 1694

FURETIÈRE, Antoine, Dictionnaire universel

Concurrence et compétition

L'Académie française, qui a pour tâche de réglementer la langue afin qu'elle conserve son excellence et qu'elle puisse être employée dans tous les domaines, prescrit dans son Dictionnaire le bon, mais également le bel usage du français, c'est-à-dire celui de l'élite intellectuelle, et plus particulièrement celui de la cour. Ainsi, bien qu'elle prétende décrire la langue commune dans son Dictionnaire, elle y présente plutôt un emploi exclusif aux lettrés, de même qu'elle omet le vocabulaire technique concernant les arts et les sciences.

Ces exclusions, ainsi que la lenteur du travail, déplaisent fortement à Antoine Furetière, admis à l'Académie en 1662. Il entreprend donc l'élaboration de son propre ouvrage lexicographique afin de rendre compte d'une langue française plus riche que l'image qu'en donne le Dictionnaire de l'Académie. Il travaille à un recueil complet incluant un vocabulaire populaire et ancien, en plus d'intégrer les termes techniques propres aux domaines scientifiques et artistiques. À la suite de la publication des Essais d'un dictionnaire universel (1684) qui présentent son projet, une polémique éclate avec l'Académie française, alors que les académiciens l'accusent d'avoir plagié leur travail. En 1685, il est exclu de l'institution, qu'il critique ensuite sévèrement dans divers écrits. Deux ans après le décès de l'auteur, en 1690, le Dictionnaire universel, contenant généralement tous les mots françois tant vieux que modernes et les termes de toutes les sciences et des arts est enfin publié en Hollande, car l'Académie possède le monopole sur la publication d'un dictionnaire en France.

Il s'agit ici de la deuxième édition du Furetière, publiée en 1694, au moment même où paraît le Dictionnaire de l'Académie française: le geste des frères Leers témoigne à la fois de la compétition qui existe entre les deux ouvrages et de la concurrence que se livrent les presses hollandaises et l'imprimerie française.

Notice bibliographique

FURETIÈRE, Antoine, 1619-1688. Dictionnaire universel, contenant généralement tous les mots françois tant vieux que modernes et les termes de toutes les sciences et des arts [...]. Nouvelle édition corrigée et augmentée. La Haye et Rotterdam : Arnout et Reinier Leers, [1694]. 2 vol.

Voir la disponibilité

Caractéristiques physiques :

  • Page de titre en rouge et noir.
  • Reliure plein veau avec dos à 6 nerfs.
  • Titres et tomaisons dorés et ornements dorés sur les entre-nerfs
  • Roulette dorée sur les chants, tranches jaspées en rouge et pages de garde fixes marbrées.
  • Ex-libris manuscrit de G. Hautel sur les pages de titre
  • Ex-dono de l'Abbaye St-Benoît pour la Bibliothèque de l'Université de Sherbrooke sur les pages de garde fixes.