Carte de la Baie d'Hudson fait par Henry Ellis, 1749
Carte de la Baie d'Hudson fait par Henry Ellis

ELLIS, Henry, Voyage de la Baye de Hudson

La route vers l'Inde et le passage du Nord-Ouest

La découverte de l'Amérique par Christophe Colomb en 1492 ne met pas fin aux espoirs qu'ont les Européens de trouver une route maritime menant aux Indes orientales en passant par l'ouest. Au contraire, la sphéricité de la Terre que l'Antiquité avait déjà postulée entraîne plusieurs conjectures pendant cette ère du développement de la navigation, dont celle avancée par l'explorateur vénitien Jean Cabot : le passage du Nord-Ouest. Il fallut finalement plus de 400 ans et des dizaines d'expéditions souvent funestes avant qu'un simple bateau de pêche traverse l'archipel arctique canadien via le détroit de Davis et la baie de Baffin. Encore aujourd'hui, la souveraineté des eaux et l'impact économique du passage constituent des enjeux politiques majeurs.

Gravure d'un Quick hatch et d'un porc-épic fait par Henry Ellis, 1749
Gravure d'un Quick hatch et d'un porc-épic fait par Henry Ellis

Vers le milieu du XVIIIe siècle, les tentatives pour trouver une voie vers l'ouest se multiplient, notamment à cause de la position stratégique qu'occupe la Hudson's Bay Company, spécialisée dans la traite de fourrures. C'est ainsi qu'une expédition de deux navires financée par l'Irlandais Arthur Dobbs quitte la baie d'Hudson en 1746 à la recherche du passage du Nord-Ouest, avec à son bord Henry Ellis, futur gouverneur de Géorgie. Engagé comme hydrographe, il a pour mission de cartographier la région et de consigner les découvertes géographiques. De retour à Londres, il publie en 1748 A Voyage to Hudson's-bay, traduit en français dès l'année suivante. L'ouvrage lui vaudra d'ailleurs une place à la prestigieuse Royal Society. L'échelle et le cadrage particuliers de la carte établie par les soins d'Ellis, certes fort amusants, rappellent le public cible des récits de voyage qu'on souhaite intéresser en inscrivant le Nouveau Monde dans une perspective européenne. La grande curiosité de l'explorateur l'amène en outre à s'intéresser à la faune, comme le montrent les gravures de pélican, de porc-épic et de baleine qui illustrent les deux volumes.

Notice bibliographique

ELLIS, Henry, 1721-1806. Voyage de la Baye de Hudson fait en 1746 & 1747, pour la découverte du passage de Nord-Ouest : Contenant une description exacte des côtes & l'histoire naturelle du pays, avec une relation historique de toutes les expéditions faites jusqu'ici pour la découverte d'un passage plus court aux Indes Orientales, & des preuves évidentes de la réalité de ce passage. Paris : Ballard fils, imprimeur libraire, [1749]. 2 vol.

Voir la disponibilité

Caractéristiques physiques

  • Reliure plein veau tacheté avec dos à 5 nerfs.
  • Pièces de titre rouges et pièces de tomaison brunes ; Titres et tomaisons dorés.
  • Ornements dorés sur les entre-nerfs.
  • Encadrement en filet à froid sur les plats.
  • Roulette dorée sur les chants et sur les châsses, tranches rouges et pages de garde marbrées.