Page titre du premier tome du Dictionnaire de l'Académie française, 1694
Page titre du premier tome du Dictionnaire de l'Académie française, 1694

Dictionnaire de l'Académie française

L'unification de la langue française

Dans le sillon de l'ordonnance de Villers-Cotterêts édictée par le roi François 1er en 1539 qui, en stipulant que les documents administratifs devaient désormais être rédigés en "langage maternel français", donnait au français un statut officiel, la langue demeure un affaire d'État sous le règne de Louis XIV. En effet, plusieurs dialectes et patois sont encore utilisés dans certaines régions de la France au XVIIe siècle. Or, si l'on souhaite l'unification linguistique du royaume autour de la figure tutélaire du Roi-Soleil afin d'augmenter le sentiment d'appartenance national, les intellectuels croient par ailleurs que la langue française a atteint un état d'excellence et le désir est fort de tenter de la normaliser.

Gravure dans le Dictionnaire de l'Académie française, 1694
Gravure dans le Dictionnaire de l'Académie française, 1694

C'est ainsi que le cardinal de Richelieu propose de faire des quelques lettrés se réunissant régulièrement chez Valentin Conrart une assemblée indépendante et officielle : l'Académie française est créée en 1635. Son rôle est d'observer la langue, de surveiller son développement et d'en fixer la norme : "la principale fonction de l'Académie sera de travailler avec tout le soin et toutes la diligence possibles à donner des règles certaines à notre langue et à la rendre pure, éloquente et capable de traiter les arts et les sciences." Pour répondre à cette mission, la rédaction d'un dictionnaire est lancée dès ses débuts. Le projet prend une soixantaine d'années à se réaliser et lorsque la première édition du Dictionnaire de l'Académie française paraît finalement en 1694, l'ouvrage peine à s'imposer comme outil lexicographique incontournable.

Gravure dans le Dictionnaire de l'Académie française, 1694
Gravure dans le Dictionnaire de l'Académie française, 1694

À ce jour, le Dictionnaire connaît huit éditions ; la neuvième est en cours depuis 1992. Au lieu de suivre l'ordre alphabétique, l'édition originale exposée ici adopte une disposition des mots par racine qui ne fut guère appréciée des lecteurs et ne fut pas conservée lors des éditions ultérieures.

Notice bibliographique

ACADÉMIE FRANÇAISE. Dictionnaire de l'Académie françoise, dedié au roy. Paris : Veuve Jean Baptiste Coignard, imprimeur ordinaire du roy & de l'Académie françoise, [1694]. 2 vol.

Voir la disponibilité

Caractéristiques physiques

  • Page de faux titre gravée dans le tome 1.
  • Reliure plein veau avec dos à 6 nerfs.
  • Titres et tomaisons dorée.
  • Ornements dorés sur les entre-nerfs.
  • Roulette dorée sur les chants.
  • Tranches jaspées en rouge.
  • Ex-libris manuscrit de G. Hautel sur les pages de titre.
  • Ex-libris manuscrit de Fr. J. Salembier.
  • Ex-dono de l'Abbaye St-Benoît pour la Bibliothèque de l'Université.