Série de cinquante volumes de l'Histoire des l'Académie Royale des Inscriptions et Belles-Lettres
Les 50 volumes de la série

Histoire de l'Académie Royale des Inscriptions et Belle-Lettres

Académisme et discours de savoir

L'académie française n'est pas la seule institution de son genre à être créée au XVIIe siècle. Au fil des ans, une bonne partie des disciplines sont placées sous l'égide d'académies censées en baliser les pratiques : l'Académie royale de peinture et de sculpture (1648), l'Académie royale des sciences (1666), l'Académie royale de danse et de musique (1669), l'Académie royale d'architecture (1671) voient le jour et, après maintes fusions et maints changements de dénomination, font aujourd'hui partie de l'Institut de France siégeant à l'ancien Collège des Quatre-Nations.

Tel est également le cas de l'Académie royale des inscriptions et belles-lettres. Fondée à l'initiative du ministre Colbert en 1663, elle avait à l'origine pour mission d'établir les diverses devises latines et françaises à la gloire du roi Louis XIV, que ce soit sur les édifices, les monuments, les médailles ou les pièces de monnaie. Or, au début du XVIIIe siècle, elle réoriente ses travaux. Dans le prolongement de ses études archéologie et numismatiques, elle se penche d'une part de manière plus générale sur l'Antiquité classique et sur le Moyen Âge, dans des travaux d'érudition qui vont de la philosophie à l'histoire de l'art et, d'autre part, sur les civilisations orientales.

L'Histoire de l'Académie Royale des inscriptions et Belles-Lettres [...] avec les Mémoires de littérature tirez des registres de cette Académie, publiés de 1736 à 1808, sont les témoins de l'évolution de plusieurs disciplines des sciences humaines à l'âge classique. Alors que la série était destinée à présenter l'histoire d'une des plus vieilles académies françaises, les éditeurs ont en effet rapidement intégré les discours scientifiques prononcés par ses membres. Ces dissertations savantes, qui poursuivent la tradition des écrits néolatins des siècles précédents, font également de cette série l'un des passeurs privilégiés de l'héritage antique à l'époque moderne.

Notice bibliographique

Histoire de l'Académie Royale des Inscriptions et Belle-Lettres depuis son établissement jusqu'à présent ; avec les Mémoires de littérature tirez des registres de cette Académie, depuis son renouvellement jusqu'au MDCCX. Paris : Imprimerie royale, [1736]-1808. 50 vol.

Voir la disponibilité

Caractéristiques physiques

  • Reliure plein veau tacheté avec dos à 5 nerfs.
  • Pièces de titre rouges, titre et tomaisons dorés et ornement dorés sur les entre-nerfs.
  • Roulette dorée sur les chants, tranches rouges, pages de garde marbrées.