Histoire administrative

Succursale des Éditions Fides à Paris, rue Félibien, vers 1960. La succursale a été sise à cette adresse de 1958 à 1965, Fonds Éditions Fides, Université de Sherbrooke (Photographie : Michel Petit)

Le père Martin, membre de la congrégation de Sainte-Croix, débute dans le monde du livre en 1937, en lançant la revue « Mes fiches » qui connaît un grand succès. Le père Martin lance les Éditions Fides en 1941 avec une collection de tracts, « Face au mariage », tirés à des centaines de milliers d’exemplaires. Proche des différents mouvements de l'Action catholique, le père Martin entend favoriser les bonnes lectures et la diffusion des oeuvres morales. Il veut promouvoir un humanisme intégral qui ferait le pont entre la foi, l'art et la science.

Fides devient en quelques années l’une des principales entreprises d’édition du Canada francophone, avec son propre système de diffusion et son réseau de librairies. Au cours des années 1980 et 1990,  Fides acquiert la maison Bellarmin et en partenariat fonde les Éditions d'enseignement religieux F.P.R. En plus de ses propres collections, elle s'associe à d'autres éditeurs dans la collection de poche « Bibliothèque québécoise », une des plus importantes dans la réédition de classiques québécois.

Fides gère l’un des fonds les plus importants au Québec aussi bien dans les secteurs de la littérature et des sciences humaines et sociales que dans le domaine spirituel et religieux. La maison d’édition joue également un rôle important dans la publication de livres pour la jeunesse. Les Éditions Fides ont publié et réédité les œuvres des plus grands écrivains et intellectuels québécois, tels Marius Barbeau, Alfred Desrochers, Lionel Groulx, Germaine Guèvremont, Félix Leclerc, Laure Conan, Émile Nelligan ou Hector de Saint-Denys Garneau. Fides s'est fait connaître notamment par la publication des romanciers à succès, tels Yves Beauchemin et Louis Gauthier, des essais comme ceux de Pierre Vadeboncoeur et de Benoît Melançon, ou des livres religieux ou de spiritualité comme ceux d’Henri Nouwen et Benoît Lacroix. La maison a également édité des ouvrages de référence. Les Éditions Fides ont été rachetées en 2010 par les Éditions Saint-Martin, filiale du réseau COOPSCO.

Portée et contenu

Catalogues de publication des éditions Fides, années 1940, Fonds Fides, Université de Sherbrooke (Photo: Mélanie Provencher)

Les archives témoignent des activités éditoriales de la maison Fides entre les années 1937 et 2010. Le fonds est constitué de documents textuels, documents constitutifs, procès-verbaux des différents comités, dossiers d’auteurs, dossiers d’édition et de production de livres, correspondance, contrats, évaluations de manuscrits, rapports annuels, catalogues, dossiers administratifs divers, dossiers de presse et photographies.

Notes

Les documents ont été donnés en 2011.

Les procès-verbaux du Conseil d’administration de Fides ne sont pas accessibles avant 10 ans de la date du document à moins d’autorisation de Fides.

Instrument de recherche : bordereaux de description des boîtes et inventaire sommaire de certaines séries.

Les chercheures et chercheurs peuvent aussi consulter le Fonds Raymonde Simard-Martin et Victor Martin (P84).

Pour nous contacter

archives@USherbrooke.ca