Fonds Rodrigue Johnson

P53. – Fonds Rodrigue Johnson. – 1943-1991. – 45 cm de documents textuels.

Notice biographique

Rodrigue Johnson naît le 24 janvier 1931. Il obtient une maîtrise en sociologie de l’Université de Montréal en 1963, et un doctorat en sociologue de l’Université de Paris en 1967. Il débute sa carrière en 1951 comme professeur aux niveaux primaire et secondaire à Montréal. De 1963 à 1965, il est professeur et chargé de recherche au Collège Saint-Denis. De 1967 à 1969, il est professeur-assistant au département de sociologie de l’Université de Montréal. En 1969, il devient professeur à l’Université de Sherbrooke, poste qu’il occupe jusqu’à sa retraite en 1991.

Sociologue, Rodrigue Johnson a enseigné au Département des sciences du comportement, puis au Département des sciences de la santé communautaire de la Faculté de médecine. Il s’est plus particulièrement intéressé à l’éthique dans le domaine médical et à la médecine comme institution sociale. Il a notamment publié en 1983 une monographie intitulée Diagnostic sur la société et l’institution médicale.

Portée et contenu

Le fonds Rodrigue Johnson témoigne de sa carrière de professeur à l’Université de Sherbrooke de 1969 à 1991, et des débuts de la formation en éthique ainsi que de l’approche sociale dans l’enseignement médical dans les années 1970 et 1980 à l’Université de Sherbrooke. Le fonds est constitué de documents relatifs aux activités d’enseignement de Rodrigue Johnson, de ses publications et ses conférences, auxquels s’ajoutent des pièces de correspondance avec Jacques Maritain, Jean-Paul Fillion, Anaïs Nin et d’autres.

Notes

Le titre est basé sur le nom du créateur du fonds.

Les documents ont été donnés par Rodrigue Johnson en 2006.

Instrument de recherche : inventaire sommaire et provisoire.

Pour nous contacter

archives@USherbrooke.ca