Fonds Micheline Dumont

P33. - Fonds Micheline Dumont. - 1943-2016. - 2,60 m de documents textuels. - 13 DVD. - 3 CD. - 4 cassettes sonores. - 3 VHS. - 1 bande vidéo. -  2 affiches.

Micheline Dumont, vers 1990, Fonds Service des communications, Université de Sherbrooke

Notice biographique

Micheline Dumont naît à Verdun en 1935. Elle fait ses humanités au Pensionnat Sainte-Anne de Vaudreuil et au Collège Marie-Anne de Lachine. Elle obtient par la suite une licence ès lettres de l’Université de Montréal et une maîtrise en histoire de l’Université Laval. De 1959 à 1968, elle enseigne à l’Institut Cardinal-Léger (1959-1961), au Collège Sainte-Anne de Lachine (1960-1961), au Collège Regina Assumpta de Montréal (1962-1963) et à l’École normale Cardinal-Léger (1959-1968). En 1970, elle devient professeure à l’Université de Sherbrooke, poste qu’elle occupe jusqu’à sa retraite en 1999.

Didacticienne de l’histoire, Micheline Dumont s’est plus particulièrement intéressée à l’histoire des femmes et à l’étude des pratiques de l’histoire. Elle a publié une dizaine de livres, près de deux cents articles et une soixantaine de recensions de volumes. Elle a participé à la rédaction d’une quarantaine d’ouvrages collectifs et prononcé plus de deux cents communications et conférences publiques. Ses deux ouvrages majeurs, L’histoire apprivoisée (1979) et Histoire des femmes au Québec depuis quatre siècles (1982) sont devenus des références incontournables. Récipiendaire de nombreux prix, membre de la Société Royale du Canada depuis 1993, Micheline Dumont est professeure émérite de l’Université de Sherbrooke depuis 2000.

Portée et contenu

Le fonds Micheline Dumont témoigne de l’histoire des femmes au Québec, de l’histoire de l’éducation, de la pédagogie et de la didactique de l’histoire. Alors que le mouvement féministe avait pris une grande place politique à la fin des années 1960 et au début des années 1970, le champ de l’histoire des femmes était encore embryonnaire au Québec. Micheline Dumont choisit alors de combler ce vide et devient rapidement une pionnière dans ce domaine. On retrouve dans le fonds des documents relatifs à ses activités d’enseignement, ses projets de recherche, ses publications, ses conférences et entrevues, auxquels s’ajoutent des textes inédits, de la correspondance professionnelle et privée et des documents concernant les bourses et les hommages qu’elle a reçus et enfin des documents témoignant de son engagement et de son rayonnement professionnels au sein de l’Université de Sherbrooke et à l’extérieur.

Notes

Le titre est basé sur le nom de la créatrice du fonds.

Les documents ont été donnés par Micheline Dumont en plusieurs versements entre 2003 et 2020.

La correspondance entre Micheline Dumont et Monique Bégin est accessible avec l’autorisation conjointe de la donatrice et de Monique Bégin.

Instrument de recherche : inventaire sommaire.

Bibliographie

Dictionnaire des auteurs de langue française en Amérique du Nord, Montréal, Fides, 1989.

Pour nous contacter

archives@USherbrooke.ca