Fonds Ronald Sutherland

P20. - Fonds Ronald Sutherland. - 1958-1980. - 3,7 m de documents textuels.

Ronald Sutherland, 1971, Fonds Service des communications, Université de Sherbrooke

Notice biographique

Ronald Sutherland naît à Montréal le 10 novembre 1933 et meurt à North Hatley le 29 novembre 2013. Il étudie à l'Université McGill (1954-1955) où il obtient son baccalauréat et sa maîtrise, à l'Université de Glasgow pour ses études doctorales (1955-1956) et à la Wayne State University de Détroit (1960). Professeur à l'Université de Sherbrooke de 1959 jusqu'à sa retraite en 1997, il est considéré comme un des fondateurs du programme de littérature canadienne comparée. En plus de ses activités professorales, Ronald Sutherland mène de front une carrière de critique littéraire, de journaliste, de traducteur, d'auteur dramatique et de romancier. Il publie des ouvrages de critique littéraire : L’esprit de la langue anglaise (1965); Le roman de la rose (1967); Frederick Philip Grove (1969); Second Image (1971) et The New Hero (1977). Les deux derniers titres portent sur la thématique commune des littératures canadiennes au XXe siècle. Ses romans Snow Lark (1971) et Where Do the MacDonalds Bury their Dead ? (1976) mettent en valeur l'hypothèse que l'identité canadienne demeure intimement liée à la reconnaissance de deux langues et de deux cultures. Il écrit pour plusieurs revues et journaux, dont au journal The Gazette de Montréal. En 1984, l'Association des études canadiennes lui décerne l'Award of Merit pour l'impact de ses recherches et pour son éminente contribution au domaine de la littérature. Sa réputation lui vaut des invitations à prononcer des conférences ou à enseigner dans plusieurs universités dont l'Université d'Augsbourg en Allemagne ou l'Université Leeds en Angleterre. L'Université de Sherbrooke lui décerne le titre de professeur émérite en 2009.

Portée et contenu

Le fonds témoigne de l'importance de l'oeuvre littéraire, du travail d'enseignement et de recherche de Ronald Sutherland, de sa longue appartenance à l'Université de Sherbrooke et du rôle prépondérant qu'il a joué et a fait jouer à l'Université dans le domaine des études canadiennes aussi bien que québécoises et de son enracinement dans les Cantons-de-l'Est. Le fonds comprend des manuscrits publiés et inédits de romans, de nouvelles, de pièces de théâtre et de scénarios de films, des critiques littéraires, des articles, des allocutions, des recensions de volumes, des procès-verbaux, des rapports, des travaux d'étudiantes et d'étudiants et de la correspondance.

Notes

Titre basé sur le nom du créateur du fonds.

Les documents sont en anglais et en français.

Instrument de recherche : inventaire.

Les documents ont été acquis en 1990, de Ronald Sutherland, par la Bibliothèque des sciences humaines de l'Université de Sherbrooke grâce à une subvention du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH). Toutefois les documents n'ont pas transités par la Bibliothèque des sciences humaines mais ont plutôt été directement déposés au Bureau des archives en 1991.

Bibliographie

Canadian Who’s Who, Toronto, University of Toronto Press, 1993, vol. XXVIII.

Canadiana, Ottawa, Bibliothèque nationale du Canada, 1986-1990.

Contempory Authors : a bio-bibliography guide to curent authors and their works, Détroit, Gale Research, 1977, vol. 28-28.

Union des écrivains québécois et Yves Légaré, Dictionnaire des écrivains québécois contemporains, Montréal, Québec/Amérique, 1983.

Antoine Sirois et Louise Simard, L'Université de Sherbrooke, son rayonnement littéraire et artistique, Sherbrooke, Département des lettres et communications, Faculté des lettres et sciences humaines, 1990 (Cahiers d'études littéraires et culturelles, no 12).

Pour nous contacter

archives@USherbrooke.ca