Fonds Louis-Philippe Robidoux

P19. - Fonds Louis-Philippe Robidoux. - 1941-1955. - 50 cm de documents textuels. - 9 photographies. - 1 disque sonore. - 7 plaquettes à gravure. - 15 gravures.

Notice biographique

Journaliste et écrivain, Louis-Philippe Robidoux naît à Stanbridge Station le 27 avril 1897 et meurt à Sherbrooke le 28 février 1957. Après des études commerciales au Collège Saint-Joseph de Granby, il poursuit ses études classiques au Séminaire Saint-Charles-Borromée de Sherbrooke. Il commence sa carrière de journaliste au journal La Patrie de Montréal en 1920, puis, sera rédacteur en chef au journal La Tribune de Sherbrooke de 1921 à 1957. Il instaure la rubrique « Les beaux vers » dans laquelle jusqu’en 1957, il fait paraître des poèmes français ou canadiens-français. Sous la rubrique « Feuilles volantes » et sous le pseudonyme de Tristan, il se voue à un genre littéraire peu pratiqué au Québec, celui de l’aphorisme. Il fera paraître une dizaine de sentences à tous les jours jusqu’en 1957. De ces textes, il tire deux recueils : Feuilles Volantes (1949) et Lueurs (1951). Auparavant il publie hors commerce un recueil de poésie Toute la gamme (1924). En plus de ses activités littéraires Louis-Philippe Robidoux rédige quotidiennement des éditoriaux qui touchent à tous les domaines. Ses éditoriaux et ses chroniques sont reproduits dans plusieurs autres journaux.

Il participe à plusieurs associations : président (1946) du Soupirail; président (1948) de la Société des Amis de Maria Chapdelaine; vice-président de l’Union musicale; vice-président de l’Alliance française; président de la Société d’histoire de Sherbrooke; membre du conseil de la Société des écrivains canadiens (1950) et trésorier de la section locale; membre du Jeudi musical et des Concerts symphoniques et reçu à la Société royale du Canada en 1951.

Louis-Philippe Robidoux reçoit plusieurs prix et honneurs : Officier de l’Ordre de l’Union latine en 1938; la médaille d’argent de l’Alliance française en 1939 pour services rendus à la cause française dans les Cantons-de-l’Est; la médaille Vermeil en 1939 et la médaille d’Or en 1940 de l’Ordre latin; membre d’honneur de l’Union musicale de Sherbrooke; officier d’Académie par le ministère de l’Éducation nationale de la République française; les Palmes académiques de l’Académie française en 1948 et le prix littéraire Joseph-Henri-Lemay de la Société Saint-Jean-Baptiste de Sherbrooke en 1953.

Historique de la conservation

Jean Robidoux, fils de Louis-Philippe Robidoux, fit don des documents à la Bibliothèque des sciences humaines de l’Université de Sherbrooke en1992. Les documents ont ensuite été transférés au Service des archives en 1993.

Portée et contenu

Le fonds témoigne de l’oeuvre poétique et journalistique de Louis-Philippe Robidoux ainsi que des activités auxquelles il participait dans le cadre du cercle littéraire du Soupirail. Le fonds est constitué de conférences, de manuscrits, de coupures de journaux (critiques littéraires de ses oeuvres et d’autres), de certificats honorifiques, de photographies et de correspondance.

Notes

Le titre basé sur le nom du créateur du fonds.

Instrument de recherche : répertoire.

Les chercheuses et les chercheurs peuvent aussi consulter le Fonds Le Soupirail à la Société d’histoire de Sherbrooke.

Bibliographie

Dictionnaire des oeuvres littéraires du Québec 1940-1959, vol. III, Montréal, Fides, 1982.

Antoine Sirois, Un demi-siècle de vie française à Sherbrooke et Louis-Philippe Robidoux (1897-1957), Présentations à la Société royale du Canada, 1994, vol. 47.

Joseph Bonenfant... [et al.], À l’ombre de DesRochers : le mouvement littéraire des Cantons de l’Est : 1925-1950 : l’effervescence culturelle d’une région, Sherbrooke, La Tribune et les Éditions de l’Université de Sherbrooke, 1985.

Bibliographie du Québec 1821-1967, Québec, Éditeur officiel du Québec, 1980-1991.

Association des auteurs des Cantons de l’Est et Renée Roy, Répertoire des écrivains francophones des Cantons de l’Est, Sherbrooke, Association des auteurs des Cantons de l’Est, 1987.

Pour nous contacter

archives@USherbrooke.ca