Fonds Jacques Paquin

P18.- Fonds Jacques Paquin. - 1727-1847. - 31 cm de documents textuels.

Notice biographique

Prêtre catholique et écrivain, Jacques Paquin naît le 9 septembre 1791 à Deschambault et meurt le 7 décembre 1847. D’abord vicaire à Varennes (1814-1815) puis curé à la paroisse Saint-François-de-Lac et missionnaire chez les Abénaquis d’Odanak (1815-1821), il est ensuite curé de Saint-Eustache de 1821 jusqu’à sa mort. Dès son arrivée dans sa paroisse il rétablit les finances jusque-là désastreuses. Le curé Paquin fait ériger ou réparer des édifices paroissiaux et des écoles et fonde le couvent des Soeurs de la Congrégation (1833). Il organise aussi la Société d’agriculture du comté des Deux-Montagnes dont il est longtemps le président. Il est ouvertement contre la révolte des Patriotes en 1837. Il écrit le Journal historique des événements arrivés à Saint-Eustache, pendant la rébellion du comté du Lac des Deux Montagnes, depuis les soulèvements commencés à la fin de novembre jusqu’au moment ou la tranquilité fut parfaitement rétablie (1838) et Mémoires sur l’Église du Canada. Cette dernière oeuvre, plus fantaisiste qu’historique, est demeurée inédite à l’exception de son introduction qui fut publiée sous forme de prospectus dans les Mélanges religieux de Montréal (1847).

Historique de la conservation

Les documents étaient intégrés au Fonds Émile Chartier dont ils ont été retirés en 1994.

Portée et contenu

Le fonds témoigne des activités du curé Jacques Paquin dans sa paroisse de Saint-Eustache, du fonctionnement et d’événements concernant la fabrique et de l’attrait qu’il avait pour l’histoire de l’Église canadienne. Le fonds est constitué de manuscrits annotés des trois volumes de Mémoires sur l’Église du Canada et sur le pays en général depuis sa découverte en 1523 jusqu’au siège du gouvernement à Montréal en 1844 (1844) écrit par Jacques Paquin. Il comprend également le manuscrit des Mémoires sur l'Église du Canada, des mandements, de la correspondance (Joseph Bédard, Jacques Labrie, Bernard-Claude Panet, Jean-Jacques Lartigue, Charles-Joseph Ducharme, Pierre-Antoine Tabeau, Pierre Laviolette, Charles-Félix Cazeau, Joseph Signay, Nicolas Dufresne, Ignace Bourget, Jean-Baptiste Meilleur, Thomas Caron, Jean-Henry-Auguste Roux), des documents concernant la paroisse de Saint-Eustache : papiers juridiques, démembrement de la paroisse, règles de fonctionnement de la fabrique, tarifs pour les services paroissiaux tels la dîme et la sépulture, discours pour la consécration de l’église Saint-Jacques en 1824.

Notes

Le titre est basé sur le nom du créateur du fonds.

Les documents ont été transférés de la Bibliothèque des sciences humaines de l’Université de Sherbrooke au Service des archives en 1993.

Les chercheuses et les chercheurs peuvent aussi consulter deux cahiers des Mémoires aux Archives nationales du Canada; un cahier à la Bibliothèque Saint-Sulpice et un cahier à Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

Bibliographie

Bibliographie du Québec 1821-1967, Québec, Éditeur officiel du Québec, 1980-1991, 23 vol.

Francess G. Halpenny et Jean Hamelin, Dictionnaire biographique du Canada 1836-1850, Presses de l’Université Laval, 1988.

Thomas-M. Charland, Les Mémoires sur l’Église du Canada de l’abbé Jacques Paquin, SCHEC Rapport 2, 1934-1935.

Messire Jacques Paquin, curé de Saint-Eustache de la Rivière-du-Chêne (1821-1847), SCHEC Rapport 3, 1964.

Claude-Henri Grignon, La vie et l’oeuvre du curé Paquin, Cahier d’histoire de Deux-Montagnes (Saint-Eustache), 1978.

Pour nous contacter

archives@USherbrooke.ca