Soupe aux anneaux et patates jaunes au menu de la cafétéria universitaire en 1968

Annonce publicitaire parue dans le journal étudiant Campus estrien, 10 décembre 1968, fonds d’archives de la Fédération étudiante de l’Université de Sherbrooke

La riche collection d’archives des numéros du journal étudiant de l’Université, Campus estrien, témoigne d’un article paru le 16 février 1968 sur les résultats d’une « enquête » réalisée auprès de 37 personnes attablées un jeudi midi à la cafétéria du Centre social. Les commentaires recueillis sont plutôt positifs quoiqu’un étudiant en sciences mentionne au journaliste-étudiant que « les mêmes plats reviennent périodiquement et se succèdent avec le rythme d’une série de Fourier ». 

De 1962 à 1972, la communauté universitaire fréquente cette cafétéria située à l’étage du Centre social, actuellement le pavillon de la vie étudiante. Par la suite, la cafétéria sera située d’abord dans le pavillon de l’actuelle École de musique puis, à partir du milieu des années 1990, au Pavillon multifonctionnel.

Selon une enquête sur la rentabilité des cafétérias de l'Université en 1971, les repas coûtaient à cette époque entre 0,85$ et 1,10$ selon le menu.

Étudiants attablés à la cafétéria du Centre social, vers 1962, fonds d’archives du Service des communications de l’Université de Sherbrooke