Il y a 14 ans, de la grande visite à l’Université de Sherbrooke : le Docteur Patch Adams!

Maxime Douziech, étudiant en médecine de l’Université de Sherbrooke, initiateur de l’événement et le Dr Patch Adams pendant la conférence donnée par ce dernier en novembre 2003 au Campus de la santé de Sherbrooke. (Archives de la Faculté de médecine et des sciences de la santé)

 «Je suis un clown qui est un médecin et non pas un médecin qui est un clown…». C’est ce que déclare le fameux Docteur Patch Adams lors de sa visite à Sherbrooke le 24 novembre 2003.  Grâce à l’initiative et à la persévérance de l’étudiant en médecine, Maxime Douziech, l’UdeS aura l’honneur de recevoir le légendaire docteur pour deux conférences : une, ouverte au grand public à la Salle Maurice-O’Bready, et l’autre, exclusivement offerte aux étudiants et au personnel de la faculté de médecine de l’Université de Sherbrooke.

En 1999, Maxime découvre le film américain Patch Adams, dont le rôle principal est tenu par l’acteur bien connu Robin Williams. Il est séduit par la philosophie très humaine du docteur concernant les soins de santé : «J'avais été émerveillé, j'avais trouvé que son approche avec les patients était incroyable. » (Liaison, 13 novembre 2003). C’est à partir de ce moment que Maxime se met en tête d’inviter Patch Adams à donner une conférence à l’Université de Sherbrooke.

Véritable révolutionnaire dans sa façon d'appréhender le monde, Patch Adams estime que c'est par l'amour et la compassion autant que par la médecine dite conventionnelle qu'il convient d'apporter des soins aux personnes malades. Depuis le tout début des années 1970, Patch Adams travaille inlassablement à la réalisation d’un rêve : construire un hôpital communautaire gratuit, «heureux et drôle» qu'il aimerait établir en Virginie.[1]


[1] La Presse, édition du 30 mars 2014