Depuis dix ans - Un cœur « vert » pour l’Université

L’espace de stationnement devant le Pavillon de la Faculté d’éducation, 1964, Fonds d’archives du Service des communications de l’Université de Sherbrooke

Alors que l’été tire à sa fin, revenons sur le réaménagement en 2009 d’un des lieux les plus emblématiques de l’Université, le Cœur campus.

Certaines et certains se souviendront qu’un stationnement occupait le vaste espace au centre du Campus principal situé devant les anciennes résidences, le Pavillon multifonctionnel et les facultés d’administration, d’éducation et des lettres et sciences humaines.

L’espace de stationnement devant le Pavillon de la Faculté d’administration, 1964, Fonds d’archives du Service des communications de l’Université de Sherbrooke

Au milieu des années 2000, l’Université négocie un accord permettant un accès illimité et gratuit aux étudiantes et étudiants au service de transport en commun de la Société de transport de Sherbrooke (STS). Par la suite, en 2005, l’Université adoptait sa Politique de développement durable dont le réaménagement du cœur du campus représentait une étape importante.

Le Cœur campus, 2009, photographe Michel Caron

L’entente avec la STS rendait possible la réduction du parc automobile par la suppression de 150 places de stationnement. Dans cette aire récupérée, on a pu aménager en 2009 un espace vert incluant des arbres et des arbustes indigènes, du mobilier urbain et des bassins alimentés par les eaux de pluie.

Deux autres espaces verts virent le jour à la même époque au Campus de la santé et au Campus de Longueuil.

Pour en savoir plus sur la Politique de développement durable.