Chapitre 9 : Faculté de théologie et d’études religieuses

À partir de 1958, Mgr Georges Cabana tente d’obtenir de Rome une faculté canonique de théologie. Mais Rome impose d'obtenir d'abord de l'Université de Sherbrooke une faculté civile, ce qui se fait le 13 juin 1961. Le 30 novembre 1964, Rome accorde enfin l'érection canonique d'une faculté de théologie. L'autorisation est assortie de conditions très précises dont la principale est la concentration sur le campus de professeurs approuvés par Rome et d’étudiants « naturels », c'est-à-dire des Grands Séminaristes. Ces conditions ne peuvent être rencontrées qu’en 1969 alors que quelques Grands Séminaristes joignent la faculté.

La faculté connaît, durant l'année scolaire 1970-1971, une période de turbulence provoquée par la laïcisation de quatre professeurs à qui l'Université refuse de renouveler leur contrat. Mgr Fortier, archevêque de Sherbrooke et Chancelier de l'Université, refuse de leur accorder le « mandat canonique » exigé par les Statuts de la Faculté. Autre secousse en 1986 : le Conseil d'administration de l'Université de Sherbrooke, à la recommandation du Comité exécutif, décide de fermer la Faculté de théologie. En fin de course, cette décision est modifiée. La Faculté évite la peine capitale mais perd, à nouveau, quatre professeurs. Malgré ces difficultés, la faculté poursuit son développement. En 1996, la faculté s'enrichit de deux programmes de philosophie et se donne un nouveau nom : Faculté de théologie, d'éthique et de philosophie.

Suite à une consultation et une réflexion amorcée par la direction de l'université en juin 2008, il est décidé, le 16 février 2009, de rattacher le Département de philosophie et sa composante éthique à la Faculté des lettres et sciences humaines. La faculté est alors investie uniquement dans le secteur de la théologie et des études religieuses, et devient, le 27 avril 2010, la Faculté de théologie et d’études religieuses.

En juin 2015, la Faculté de théologie et d’études religieuses cesse d’exister pour devenir le Centre d’études du religieux contemporain.  S’appuyant sur l’implication de toutes les Facultés de l’Université de Sherbrooke, ce centre a pour mission principale de promouvoir et développer l’étude du religieux contemporain dans une démarche interdisciplinaire. Son premier directeur en est le professeur David Koussens (de la Faculté de droit).

_____________________________________________

BÉDARD, André, 1966-1996, D.Ph. (Strasbourg) † 2018

Enseignement religieux, éthique.

BERGERON, André, 1962-1987, L.Ph., (Rome, Angelicum), † 2011

Théologie dogmatique, éthique.

BOISVERT, Léandre, 1969-1997, L.E.S. (Institut biblique, Rome)

Exégèse, intégration de la parole de Dieu - ministère de l'Éducation (4 ans).

DESCLOS, Jean, 1993-2011, D.Th. (Latran, Rome)

Éthique fondamentale, éthique religieuse, bioéthique - Vice-doyen (3 ans), Doyen (3 ans), Vice-recteur à la communauté universitaire (7 ans), Professeur invité à l’Université catholique de Madagascar depuis 2007.

DOYON, Jacques, 1965-1986, D.Th.,  (Rome),† 1986

Christologie, révélation et tradition - prés. Société canadienne de théologie (3 ans).

DUFOUR, Simon, 1999-2009,  Ph.D., (Ottawa)

Anthropologie spirituelle.

FERLAND, Lucien, 1975-1987, M.Th., (Sherbrooke), † 2002

Pastorale scolaire.

FILLION, Jacques, 1967-1998, L.Th. (St-Anselme, Rome)

Théologie fondamentale, Foi et culture – doyen (6 ans); dir. maîtrise (11 ans), doctorat en théologie (6 ans).

GRATTON-BOUCHER, Marie, 1972-1999, M. Th. (Sherbrooke) † 2018

Sotériologie, mariologie, théologie féministe.

LANGELIER, Gilles, 1968-1981, D.Th., D. Th. (Rome), † 2005

Ecclésiologie.

LAVALLÉE, François, 1971-1990, L.E.S. (Institut biblique, Rome)

Exégèse, Théologie biblique - secr. de faculté (7 ans), secr. gén. SPPUS (5 ans).

LAVOIE, Louis-Charles, 1995-1998, 2010-2015, Ph.D. (Ottawa)

Counseling pastoral, stages.

LESCAULT, Jean-Denis, 1970-1979, L.Th.

Psychologie religieuse, enseignement religieux.

MALHERBE, Jean-François, 1994-2009, D.Ph., D.Th.,† 2015

Éthique médicale  –  doyen Fac. de théologie, éthique et philosophie (4 ans); dir. bureau de développement de l’éthique, Fac. de médecine (4 ans); secr. comité de bioéthique de l’Institut de cardiologie de Montréal (1 an); prés. Comité universitaire d’éthique de l’Université de Montréal (1 an); conseiller en éthique, Sûreté du Québec (2 ans). 

MELANÇON, Louise, 1970-1999, Doct. (Sciences théologiques, Paris)

Théologie et éthique, études féministes – secr. de faculté (2 ans), vice-doyenne des études (3 ans).

MICHAUD, Jean-Marc, 1979-2014, L.É.S. (Institut biblique, Rome), † 2016

Exégèse, langues anciennes, archéologie du Proche-Orient ancien, études ougaritiques - vice-doyen (4 ans), secr. Faculté (10 ans), dir. dép. (4 ans), c.u. (3 ans) ; SPPUS : vice-président (1 an).

OUELLET, Fernand, 1970-2008, Ph.D. (Philo des religions, McGill)

Formation interculturelle, sciences humaines des religions, culture religieuse, religions de l’Inde, traduction du hindi - dir. prog. Formation interculturelle (32 ans); ministère de l’Éducation, comité des affaires religieuses (6 ans).

RACINE, Louis, 1969-1997,  D.Ph. (Sciences religieuses, Montréal)

Pastorale scolaire, éthique  -  prés. du SPPUS (2 ans).

TREMBLAY, Jacques, 1988-2015, L.E.S. (Institut biblique, Rome)

Exégèse, anthropologie spirituelle, catéchèse biblique – délégué syndical, dir. dép. (6 ans).

VACHON, Lucien, 1955-1996, D.Th. (Angelicum, Rome)

Doyen (fondateur) (21 ans), c.a. Association des hôpitaux du Québec (2 ans); doyen, Faculté d'Éducation (2 ans).  

VAILLANCOURT, Raymond, 1973-1998, Ph.D. (Théologie, Laval)  † 2019

Théologie sacramentaire, liturgie, ecclésiologie – Service de formation à distance en théologie (11 ans); doyen (4 ans); secr. Faculté (5 ans).

_________________________________________