Plus de 200 ans de toponymie à Sherbrooke

Jean Marie Dubois
avec la collaboration de Gérard Côté
Comité de toponymie de la Ville de Sherbrooke

Thèmes présentés à l'aide d'acétates

  • D'où vient l'intérêt pour la toponymie?
  • Qu'estce que la toponymie?
  • Qu'estce qu'un toponyme?
  • Quels sont les intervenants en matière de toponymie et quel est leur champ de compétence respectif?
  • Quel est le fonctionnement au niveau municipal?
  • Quelles sont les règles habituellement admises en toponymie municipale?
  • Comment peuton suggérer un nom à Sherbrooke?
  • Comment la toponymie atelle évolué à Sherbrooke depuis plus de 200 ans?
  • Quel est le coût de l'opération "notices historiques" sur les panneaux?
  • Quels sont les défis toponymiques de la "nouvelle ville"?


Gérer, c'est créer au quotidien

Normand Wener et Solange Cormier

Presses de l'université du Québec, Collection PratiCom, 132 pages, 2006

En nomination au Prix du livre d’affaires 2007 dans la catégorie Meilleur guide pratique

Fruit de plusieurs années de recherche, d’enseignement, de gestion, d’interventions dans divers types d’organisations et surtout de réflexion sur des pratiques quotidiennes dans différents contextes de travail, ce livre ne présente aucune recette à la mode, aucune réponse toute faite, parce que chaque organisation est particulière et que chaque gestionnaire possède des caractéristiques très personnelles.

Il propose plutôt des points de repère dans le parcours d’une carrière, des outils pour mieux comprendre son environnement et des références pour approfondir certaines situations cruciales. Ce petit livre, à garder à portée de main, est destiné à toutes les personnes qui occupent des postes de gestion, quel que soit le secteur d’activité dans lequel elles évoluent.

Louis Valcke

Le périple intellectuel de Jean Pic de la Mirandole
Les Presses de l'université Laval - Centre d'études de la Renaissance de l'université de Sherbrooke, 1994

«Penseur essentiellement religieux, Jean Pic de la Mirandole (1463 - 1494) se mit en quête d'une philosophia perennis qui concilierait les diverses expressions de la sagesse humaine et la doctrine chrétienne. Explorant tour à tour les différentes écoles de la scolastique, très au fait des exigences et aspirations nouvelles de l'humanisme, étudiant enthousiaste de l'hermétisme, de l'orphisme et de la Cabale, il crut enfin découvrir dans le néoplatonisme la révélation philosophique tant recherchée.

Par la suite, pour des raisons de cohérences philosophique et théologique, Pic se sentira contraint de faire la critique du néoplatonisme. Cette attitude marque un retour à un discours plus mesuré, d'où naîtront ses Disputations contre l'astrologie divinatoire, critique radicale de l'astrologie et des «fausses sciences» qui en découlent. C'est par cette critique des ésotérismes que Jean Pic mérite une place de choix dans l'histoire de la pensée occidentale.»


Pic de la Mirandole - Un itinéraire philosophique

Louis Valcke

Paris, Les Belles Lettres (492pp.)
2005

Autodidacte de génie élevé par sa mère, le jeune et beau comte de la Mirandole, prince de Concordia, tenta dès son jeune âge de maîtriser toutes les sciences «humaines et divines». Après avoir connu des amours fort romanesques, il étudia les traditions intellectuelles les plus variées, tant chrétienne scolastique (en latin), que juive cabalistique (en hébreu) ou païenne (orphisme, pythagorisme et platonisme en grec). Il connut la célébrité en proposant à Rome en 1486 le fameux débat portant sur 900 thèses philosophiques et théologiques. Soupçonné d'hérésie, il s'enfuit en France, puis s'établit à Florence, où il devint un brillant membre de l'Académie de Careggi, aux côtés de Marsile Ficin et du Politien. Il mourut à l'âge de 31 ans, sans avoir pu achever son rêve d'unifier les écoles philosophiques de son temps.

Cet ouvrage démêle la légende de l'histoire et peint la complexité de ce personnage aussi irritant que séduisant, qui n'a cessé de faire rêver les intellectuels européens.


Un pélerin à vélo

Louis Valcke

Éditions du Tryptique

Une aventure à vélo à St-Jacques de Compostelle a inspiré Louis Valcke à rédiger cet ouvrage qui résume une expérience à la fois personnelle et fort intéressante.
 
Il faut savoir que notre collègue a aussi écrit sur le Néoplatonicisme à la Renaissance.

Et si vos souvenirs de collégiens évoquent Jean Pic de la Mirandole (1463-1494), que tous rêvaient d'égaler ou dépasser, Louis Valcke pourrait bien vous entretenir puisqu'il a écrit quelques articles, en italien et en français, sur le sujet.


Vignettes égyptiennes

Louis Valcke

Éditeur  GGC,  2003

La remontée vers les sources du Nil est une remontée dans le temps:  depuis Le Caire, ville trépidante, en pleine expansion démographique, jusqu'aux temples silencieux de Philae.  C'est là, au pied de ce qui est maintenant le barrage Nasser, qu'Isis et Osiris reçurent les dernières adorations de leurs derniers fidèles, avant que la mise à sac des leurs temples par la soldatesque romaine ne mette fin à leurs rites quatre fois millénaires.  Cela se passait en l'an 536 de notre ère.

Au-delà du canal de Suez, nous foulons la terre sacrée du "pays de Madian".  Nous suivons les pas de Moïse pour entreprendre l'ascension  nocturne du mont Sinaï.  De là-haut, le regard domine jusqu'à l'infini un océan chaotique de monts et pics qui semblent figés pour l'éternité, amas primordial dont on imagine que quelque dieu ait pu façonner l'ossature du monde.  Paysage grandiose et désolé, témoignage fossile de ce que devait être la terre avant l'apparition de la vie.

Au sommet, nous retrouvons un groupe de Japonais qui, sans doute émus eux aussi par ce site grandiose, délaissent un instant leurs inévitables caméras.  Bras levés vers le ciel, ils saluent son lever en entonnant un hymne qui doit être d'adoration.

Trois voyages d'un genre bien différent s'encadrent dans ces "vignettes égyptiennes":  navigation en cargo, transat mouvementée, et traversée du golfe de Gascogne sur le "Belem", le dernier trois-mâts authentique de la marine française. 


Une histoire de la faculté de théologie de l'Université de Sherbrooke

Lucien Vachon

(avec les contributions spéciales de Louise Melançon et Jacques Fillion), Fides , Montréal 2004, 370 p.

Dans cette publication, Lucien Vachon fait d'abord une présentation de la fondation de la Faculté de théologie de Sherbrooke, avec sa longue préparation, et ensuite ses diverses phases de développement jusqu'à sa reconfiguration, en 1996. Deux contributions spéciales suivent: le parcours des programmes, de la recherche et de la pédagogie, sur plus de trente ans, par Louise Melançon; et le récit d'une faculté qui s'est nourrie, depuis ses débuts, à l'idéal d'être pleinement universitaire, par Jacques Fillion.


Une brève histoire des idées de Galilée à Einstein

Éditions Fides 2008

Qu’ont en commun Galilée, Einstein, Harvey, Pascal, Darwin et Freud ? La science, certes, et le génie, mais aussi le sort peu enviable d’avoir été honnis par une large partie de la société dans laquelle ils ont vécu. Dans ce brillant ouvrage de vulgarisation, Claude Boucher démontre que les idées fortes qui marquent l’humanité ont presque toujours d’abord été perçues comme des assauts contre la raison et l’ordre social. Il livre une passionnante histoire, celles de ces individus d’exception qui, portant leur regard au-delà de l’étroit horizon qui les entourait, ont ouvert de nouvelles avenues à la pensée des hommes. 


Tendresse et enchantements

Raymond  Tétreault

Éditions GGC
2003

Tous ceux et celles qui aiment lire trouveront, dans ce premier roman de Raymond Tétreault, une atmosphère de bonheur, de limpidité et d'optimisme dans la vie.  Une écriture agréable, un décor parisien et des personnages humains qui vous ressemblent et qui vivent une tranche de vie que vous ou votre voisin avez vécue ou auriez aimé vivre.

Ceux qui veulent suivre Hélène et Edmond dans la belle Provence seront ravis de retrouver des coins de souvenirs habilement décrits, dans une atmosphère de vacances amoureuses.


Les vingt-cinq années de l'Université du troisième âge (UTA) de l'Université de Sherbrooke 1975-2000

Guy Stringer, professeur retraité, publie un 3e volume depuis sa retraite en 1993

On peut lire en conclusion du volume: 

¨ L'UTA de l'Université de Sherbrooke a connu trois phases de développement durant les 15 premières années de son existence.  La première a commencé à l'hiver 1976 au moment où une première cohorte d'étudiants se présentait sur le campus de l'Université. Elle s'est terminée au moment de la fondation de la première antenne extérieure, celle en Montérégie, à l'automne 1989. La deuxième est née un an plus tard, à Granby, en 1989.

De l'automne 1989 à l'hiver 1997, l'UTA était limitée à trois régions:  Sherbrooke, la Montérégie et Granby.  Finalement, la dernière phase, la moins longue des trois, se caractérise par la multiplication des antennes à travers la Province de Québec: de l'automne 1997 à l'automne 2000, 18 nouvelles antennes ont commencé à offrir des activités .¨


Lecture mythocritique du roman québécois

Antoine Sirois et les mythes et symboles dans la littérature québécoise

Éditions du Tryptique

Cet ouvrage donne suite à une autre étude d'Antoine Sirois sur les mythes et symboles.  Le présent ouvrage étudie les oeuvres d'Anne Hébert, Jacques Ferron, Jacques Poulin, Gabrielle Roy et Yves Thériault afin de voir si les éléments gréco-romains, inuit ou bibliques utilisés à la manière de chaque auteur forment un pattern qui agit comme principe structurant de l'histoire.

Pour ce faire, il faut d'abord connaître les mythes afin de les repérer, déceler les signaux donnés par l'écrivain à travers le titre ou des allusions dans le récit, puis ajuster l'approche mythocritique à la forme et au contenu des oeuvres étudiées.


Sherbrooke, ville de cinéma-s, 1896-2002

Antoine Sirois et Serge Malouin

Éditions GGC

Dans cet ouvrage, Antoine Sirois et Serge Malouin ont voulu retracer l'histoire du cinéma à Sherbrooke, ainsi que l'histoire de chacune des salles où on projetait des films.

"Le cinéma à Sherbrooke a une histoire presque aussi longue que l'histoire du cinéma lui-même.  Les frères Lumière présentent leur première séance publique de cinéma à Paris en décembre 1895 et leurs agents inaugurent le cinéma à Sherbrooke en décembre 1896.  La ville de 10 000 habitants alors, grâce à ses liens ferroviaires avec les États-Unis reçoit un grand nombre de projectionnistes ambulants avant d'aménager, en 1907, son premier véritable cinéma, le Palace of Illusions.  D'autres salles font dès 1903 de la projection de films."

Ce livre nous fait connaître les principales salles de cinéma de Sherbrooke que tous les amateurs du 7e art ont fréquentées depuis plus d'un siècle.


Histoire culturelle - Sherbrooke , ville de culture

Antoine Sirois et André Tessier

2003

En collaboration avec André Tessier, Antoine Sirois signe une autre parution relative à la vie culturelle de Sherbrooke.  Le nouvel ouvrage présente en 40 pages divers aspects qui ont contribué à l'épanouissement de Sherbrooke sur le plan culturel:  littérature, arts visuels, cinéma, danse, théâtre, média et patrimoine paysager.  


Chroniques d'une Université en construction

Antoine Sirois

2006 - Formatexte enr.

Antoine Sirois a rédigé ses mémoires touchant aux cinq années où il fut secrétaire général de l'Université de Sherbrooke, soit de 1960 à 1965, années qui lui semblent cruciales pour l'institution. Dispersée depuis 1954, celle-ci s'installe sur un nouveau site, le campus ouest, où elle prend forme et se développe.

Après avoir relu les procès-verbaux du Conseil d'administration et du Conseil universitaire qu'il a rédigés durant les cinq années de son mandat, il rappelle, sous forme de chroniques, ses souvenirs sur ces années de chantier où le campus est aménagé, où les facultés se consolident, où le pouvoir change de mains, où l'institution affronte le Rapport Parent, où elle s'installe aussi sur le campus de l'ouest, et où elle concourt au développement artistique de la région. C'est une vision de l'intérieur qui s'ajoute aux importantes monographies déjà publiées.


Un potentiel sous-évalué: Les petits exploitants de la Caraïbe et du monde

Romain Paquette a publié

Éditions GGC

Face à la persistance de la malnutrition dans le monde et à l'épuisement imminent du modèle industriel de production agricole, une révision des choix que nous faisons s'impose.   Considérant que le potentiel biophysique de production agricole de la planète est loin d'être épuisé, le modèle de production mis au point par les petits exploitants agricoles des pays pauvres, dont les fondements rejoignent les exigences rigoureuses de l'agroécologie moderne, offre un complément et probablement même une alternative, que l'on a jusqu'à maintenant nettement sous-évaluée.  Dans la Caraïbe, plus particulièrement en Martinique, à Sainte-Lucie et en Jamaïque, ces petits exploitants ne produisent qu'au quart de leur capacité.

Sans doute, le désengagement des petits exploitants n'est pas aussi profond dans les autres régions des pays en voie de développement!  Mais même s'il ne s'y observe qu'à des degrés moindres, ceux qui le pratiquent ne constituent pas moins un immense potentiel de production sous-utilisé ou mal utilisé, qu'il conviendrait d'activer en tout premier lieu pour résoudre le problème alimentaire mondial.

Le recours à des solutions plus sophistiquées, comme la production d'organismes génétiquement modifiés (OGM), dont on ne connaît ni l'impact sur la santé des êtres humains ni sur la qualité de l'environnement, n'est qu'un palliatif qui n'a rien d'inéluctable.

Le livre se termine avec la présentation des conditions à rencontrer pour atteindre un développement agricole durable et efficace, un développement qui viserait à inciter les petits exploitants agricoles des pays en voie de développement à produire à pleine capacité, où ils constitueraient indéniablement des acteurs de première ligne dans le système de production alimentaire mondial, tout en continuant d'intégrer les principes fondamentaux de l'agroécologie moderne.  


L'Expertise en preuve légale

Pierre Patenaude

Les sciences et techniques modernes d'enquête, de surveillance et d'identification
2003

Les enquêteurs et les policiers ont recours à des techniques d'enquête, de surveillance et d'identification de plus en plus sophistiquées: écoute électronique, analyse génétique, polygraphe, hypnose, alcootest, etc..  Pour que la preuve qui résulte de l'utilisation de ces techniques modernes puisse être présentée lors d'un procès criminel, certaines normes constitutionnelles doivent avoir été respectées.


LE HALO AFFECTIF DES MOTS et leur répertoire

Louis Painchaud

Éditions GGC, 180 pages
2005

Les mots portent un sens et une affectivité parce qu'ils sont l'instrument de pensée et de communication des humains qui possèdent raison et coeur. On ignore souvent la présence de cette dimension émotive qui marque chacun de nos mots. Pourtant, on doit en prendre conscience. Le halo affectif, favorable ou défavorable, positif ou négatif, résulte de la signification du mot, mais aussi des expériences de chacun. Un halo enrobe le mot. L'enveloppe peut être plus ou moins importante si la charge affective est intense ou réduite.

Le volume présente d'abord la place de l'affectivité dans les mots, puis décrit la genèse et la composition du répertoire. Ensuite, on analyse et compare des mots du répertoire. Celui-ci comprend 2410 mots compilés à la suite de nombreuses enquêtes. Il donne pour chaque mot la répartition des niveaux de l'affectivité.


Maximes et proverbes inédits de Jacques Limoges, Tome 1

Production GGC

Sous la forme d'un "Mao" (i.e. même dimension que son livre rouge), une cinquantaine de maximes et proverbes élaborés au cours de la vie de professionnel et d'enseignant de l'auteur afin de mieux faire comprendre son point de vue.
P.S. Cela a donné l'idée aux Éditions CRP d'en faire un pour chaque prof qui prend sa retraite, si tel est son désir.  Donc, allez-y pour un petit Mao!   


Stratégies de maintien au travail et d'autres situations de vie

Jacques Limoges publie deux ouvrages

Septembre éditeur

Réalisé par Jacques Limoges, avec la collaboration spéciale de Marc Boutin, Jean-Pierre Boutinet, Robert Cordeau et Zoé Caron, cet ouvrage aborde les stratégies efficaces pour éviter les lâcher prises prématurés et les tenir prises exténuants.    Utilisant un langage, de fécondes métaphores et quelques fois un style plus littéraire, l'auteur et ses collaborateurs apportent une première réponse à plusieurs questions qui interpellent de plus en plus de gens à à l'aube du XXIe siècle:

  • Quelles sont les stratégies efficaces de maintien, en particulier en maintien professionnel?
  • Comment les diagnostiquer?
  • Peuvent-elles être apprises ou enseignées?
  • Comment conseiller et accompagner une personne en maintien?

Les six chapitres signés Limoges sont écrits deux fois: une première fois avec le cerveau gauche et une seconde avec le droit!  Constatez la différence, constatez la complémentarité.

Les Merry de Magog - notes historiques

2003

Maurice Langlois publie à nouveau les fruits de ses recherches sur les origines des premières familles de Magog.  Suite à des recherches locales et aux États-Unis, il nous présente la famille Merry, famille fondatrice de Magog qui est arrivée en 1799.

On peut se procurer cet ouvrage de 140 pages chez l'auteur ou à la Société d'Histoire de Magog. 

Le premier maire de Magog, Alvin H. Moore (1836-1911)

Maurice Langlois a publié deux volumes 

Dans l'avant-propos, on peut lire:  
"Alvin Moore était un homme vraiment exceptionnel; il avait reçu une solide éducation et était particulièrement doué, tant pour les affaires que pour la politique.  Il ne se préoccupait pas uniquement de sa fortune personnelle et de son confort, mais se souciait aussi du bien-être de ses concitoyens."  L'auteur se dit d'accord avec les propos de Lorne MacPherson qui affirmait en 1967: "... aucun individu ou groupe de personnes n'a contribué plus que Moore au progrès et au développement de sa ville d'adoption."

Reminiscences of my old home, and other poems by J.O. Donigan

Maurice Langlois a répertorié et étudié les poèmes de John Owen Donigan.  Dans son avant-propos, il écrit: "We do not try to estimate the genius or weigh the merits of his poetry.  Our aim is much humbler, namely, to interpret the poems by bringing out the singularly close connection between them and the region of Lake Memphremagog and by underlining J.O. Donigan's numerous allusions to the area he loved so much."  


Les chars électriques : histoire du tramway à Sherbrooke 1895-1932

Jean Pierre Kesteman lance le deuxième titre de la série Études et documents sur l'histoire des Cantons-de-l'Est

Collection Patrimoine, GGC, 2007

Les tramways ont cessé de circuler à Sherbrooke le 1er janvier 1932. Et pourtant de nombreux Sherbrookois en ont la nostalgie. Ces véhicules démodés ne symbolisent-ils pas le début du 20e siècle, qui devait être l'âge du progrès et de l'électricité ?

Cet ouvrage retrace l'histoire fascinante et mouvementée du tramway à Sherbrooke de 1895 à 1932. Fascinante, parce que les « chars électriques » nous ramènent dans la rue, dans le quotidien d'une petite ville manufacturière. On y trouvera la description des lignes, des horaires, l'organisation du service et le récit d'incidents cocasses ou malheureux provoqués par le tramway.

Le livre nous entraîne par ailleurs dans les débats passionnés ou acrimonieux entre les partisans de la gestion municipale et les défenseurs de l'entreprise privée. En ce sens, la naissance, le développement et la fin prématurée des tramways à Sherbrooke apportent un éclairage historique à la problématique contemporaine du financement des services publics.

Cette publication illustrée de 72 photos, souvent inédites, marie l'exposé analytique et l'anecdote révélatrice. Elle comporte aussi une section de documents officiels, de statistiques, de listes du matériel roulant et du personnel.

Ce livre est le deuxième d'une série d'ouvrages intitulée «Études et documents sur l'histoire des Cantons-de-l'Est » et publiée dans la collection «Patrimoine» de la maison d'édition sherbrookoise G.G.C.


Marie Gratton propose une réflexion pour toute une année

Côté cour, côté jardin: voyage intérieur en 365 jours
Éditions Médiaspaul

Au fil des jours et des saisons, Marie Gratton invite les lecteurs et les lectrices à effectuer avec elle un fascinant voyage intérieur.  Partageant avec eux le côté ouvert et le côté secret de la vie dans un style touchant et personnel, l'auteure réfléchit sur Dieu et les hommes, s'interroge sur la société et les valeurs et s'émerveille de l'existence et de sa beauté.  Les lectrices et les lecteurs pourraient bien y trouver une occasion d'effectuer leur propre cheminement intérieur...

Nommée en 2001 Ambassadrice de l'Université de Sherbrooke au Gala du rayonnement de l'Université, Marie Gratton est l'auteure de plusieurs articles et chroniques, et a participé à la rédaction d'ouvrages écrits en collaboration.


Dessine-moi le mystère

Animatrice d'art, la théologienne Marie Gratton jette un regard sur l'art sacré
Éditions Fides

Voici un extrait de la couverture du livre:

"'L'essentiel est invisible pour les yeux", disait le Petit Prince, l'énigmatique personnage de Saint-Exupéry.  Or, sous toutes les latitudes et à toutes les époques, des architectes, des peintres, des sculpteurs, des enlumineurs, des orfèvres et des maîtres verriers ont consacré leur talent ou leur génie à l'impossible tâche d'illustrer le mystère et de montrer l'invisible.  Faut-il alors s'étonner qu'en relevant ce défi surhumain, les artistes et artisans nous comblent de joie?

L'art sacré cherche, paradoxalement, à séduire nos sens pour mieux nous arracher à notre pesanteur et nous plonger dans la profondeur du mystère qui nous habite et nous entraîne vers l'absolu, en dépit de toutes nos misères.

Toutes les grandes traditions religieuses sont ici représentées, même si l'auteure s'est attachée plus particulièrement aux oeuvres picturales et architecturales inspirées par l'héritage chrétien.

Si vous aimez la beauté, si l'histoire de la quête spirituelle de l'humanité vous fascine, ouvrez ce livre.  Vous y verrez comment l'art sacré apprivoise le mystère et dessine l'invisible pour le plaisir de nos yeux, l'illumination de notre esprit et la joie de notre coeur.


La pensée féministe au Québec. Anthologie 1900-1985

Micheline Dumont et Louise Toupin
les éditions du remue-ménage
2003

Dans cet imposant volume de 750 pages, lancé en septembre 2003, Micheline Dumont et Louise Toupin ont regroupé textes les plus significatifs de la pensée féministe formulée par des Québécoises depuis le début du XXe siècle.  Des textes d'introduction accompagnent chacune des trois parties de l'ouvrage, de même que chaque thème, et chacun des 186 textes reproduits est présenté par une brève notice contextuelle.  Le tout se termine par un épilogue.