Association des professeures et professeurs retraités de l’Université de Sherbrooke  ( APPRUS )

Rapport du président pour l’année 2008-2009

Introduction

Au cours de l’année 2008-2009, le Conseil d’administration de l’APPRUS s’est réuni 10 fois. Mon premier devoir est de remercier les membres du CA pour le travail accompli.  Je souligne la contribution très importante de notre secrétaire, Gérard Poulin, à la bonne marche de l’APPRUS. Gérard, qui est en poste depuis 1996, est la mémoire vive de notre association.  Notre registraire Louise Melançon quitte le CA pour raisons de santé. Au nom de tous, je la remercie de sa contribution et lui souhaite de nous revenir en bonne forme prochainement.

L’APPRUS se porte bien avec ses 150 membres cotisants, sa bonne situation financière, ses activités socio-culturelles intéressantes et son implication dans le milieu universitaire sherbrookois. Je rappelle que notre association a été fondée officiellement le 12 octobre 1994 et donc que l’année 2009-2010 sera sa quinzième année d’existence.

Remerciements aux partenaires

Je remercie l’Université de Sherbrooke, le Syndicat des professeures et professeurs de l’Université de Sherbrooke ( SPPUS ) et l’Association des professeures et professeurs de la Faculté de médecine de l’Université de Sherbrooke ( APPFMUS ) pour leur appui financier qui permet à l’APPRUS d’entreprendre certains projets spéciaux.

Activités socio-culturelles

Grâce à André Ghibély, l’APPRUS a organisé cette année des activités socio-culturelles qui ont su intéresser les membres (participation moyenne de 40 personnes ).  Nous avons entendu cinq conférences :

  • Naissance de l’Amérique françaisepar André Lachance ;
  • Trois mois de hiking dans les rocheuses et les grands parcs américainspar André Lamy ;
  • Les décisions de fin de vie : de l’arrêt de traitement à l’euthanasiepar Suzanne Philips-Nootens ;
  • La pollution lumineusepar Martin Aubé ;
  • Le grand Moyen Orient : enjeux et défispar Sami Aoun.

L’année s’est terminée par une excursion à Saint-Denis-sur-Richelieu À la rencontre des Patriotes et par une visite guidée de la Centrale électrique d’Hydro-Sherbrooke.

Comme par les années passées, nous avons invité nos amis de l’Association des retraités professionnels ( ARPUS ) à se joindre à nous pour plusieurs de ces activités. 

Merci à la conférencière et aux conférenciers pour leur contribution très importante et merci à André pour son dévouement et son efficacité. Ses présentations des conférencières et conférenciers étaient remarquables.

Répertoire des professeures et professeurs qui ont bâti l’UdeS

Louis Painchauda poursuivi encore cette année son travail pour compléter le Répertoire des professeures et professeurs retraités qui ont bâti l’Université de Sherbrooke. On se rappelle qu’une version préliminaire de ce répertoire a été publiée en 2008. Les résultats obtenus cette année par Louis et son équipe permettent de prévoir une première édition en 2010. Merci à Louis de sa constance dans ce travail de longue haleine.

Site Web

Le site Web de l’APPRUS a été actif comme jamais cette année grâce aux bons soins de Jacques Malouin, notre webmestre. Merci à Jacques d’entretenir ce formidable outil de communication. En plus des activités habituelles annoncées sur le site, il est arrivé en effet cette année des événements spéciaux qui ont demandé la publication d’un sondage d’opinion  auprès des membres et de communiqués à propos de ces événements. À cette occasion nous avons publié des réactions et des textes d’opinion  des membres. Nous les remercions de cette importante participation. Nous profitons de l’occasion pour vous inviter à communiquer au webmestre toute nouvelle d’intérêt pour les membres de l’APPRUS. Le site Web est un outil d’échange d’information et de communication pour nous tous.

Événements spéciaux

L’année 2008-2009 a été spéciale à plusieurs points de vue : nouveaux statuts pour l’Université, dépôt d’un projet de loi sur la gouvernance des universités, élection au rectorat de l’Université.

Les 6 et 7 novembre 2008, Mario Nemirovsky et Bernard Courteau ont participé au colloque Faut-il reconstruire l’université québécoise ? Ce colloque, organisé par la Fédération québécoise des professeures et professeurs d’université ( FQPPU ), se voulait une réponse au projet de loi 107 sur la gouvernance des universités, projet mort au feuilleton à cause des élections anticipées de décembre 2008. Le grand intellectuel Guy Rocher était président d’honneur du colloque. Mario et Bernard ont fait un résumé de l’exposé remarquable de Guy Rocher et des communications du colloque. Ce résumé se trouve sur le site de la FQPPU.

Étant donné les nouveaux statuts de l’Université qui accordent maintenant plus d’importance aux membres externes dans l’orientation de l’Université et étant donné que l’élection au rectorat était le fait d’un collège électoral de 38 membres alors que depuis 1975 ce collège en a déjà compté plus de 60, le CA de l’APPRUS a eu l’idée de proposer un débat public entre les candidats. Le CA a donc décidé de consulter les membres via Internet sur un projet de communiqué à transmettre aux médias. La consultation a été réalisée en décembre et janvier dernier. Le communiqué, amendé suite à cette consultation, a été envoyé aux journaux La Presse, Le Devoir, La Tribune, Le Soleil, Le Progrès de Granby et le Journal de l’UdeS. La Tribune a publié notre communiqué le 7 février.  Merci au comité ad hoc qui a préparé le communiqué et la consultation. Il était constitué de Jean-Pierre Kesteman, Jacques Malouin, Mario Nemirovsky, Pierre Patenaude et Bernard Courteau. La candidate et le candidat au rectorat ont accepté la formule proposée d’un débat public à l’intention du corps professoral dans son ensemble. Le débat a eu lieu le 27 février entre madame Luce Samoisette et monsieur Louis Marquis. Je les remercie tous les deux ainsi que Jean-Pierre Kesteman qui a joué le rôle de modérateur de ce débat. Merci aussi au SPPUS qui s’est occupé de la logistique.

L’APPRUS fait partie du regroupement de tous les syndicats et associations de professeures et professeurs d’université de la région de Sherbrooke ( SPPUS, AIPSA, APPFMUS, APBU, APPRUS ) pour donner son avis sur le projet de loi 38 de la ministre Courchesne sur la gouvernance des universités. Le comité conjoint, dans lequel Jean-Pierre Kesteman et Bernard Courteau représentaient l’APPRUS, s’est réuni à de nombreuses reprises et a organisé la journée de contestation du projet de loi Courchesne, le 27 février 2009. Le comité a également rédigé un mémoire intitulé Préserver des universités libres, démocratiques et responsables qui a été présenté à la Commission de l’éducation de l’Assemblée nationale le 12 août dernier. Le comité a aussi rencontré madame Marie Malavoy, une ancienne collègue de l’Université, qui représente l’Opposition officielle à la Commission de l’éducation ainsi que la députée de St-François, madame Monique Gagnon-Tremblay, pour faire valoir le point de vue du corps professoral sur le projet de loi Courchesne.

Comme on le voit l’APPRUS a été amenée cette année à s’impliquer plus directement dans une situation qui touche l’Université de Sherbrooke et plus généralement l’institution universitaire québécoise. Cela a favorisé un rapprochement avec le syndicat SPPUS qui célébrait cette année son 35e anniversaire. Gérard Poulin et Bernard Courteau ont représenté l’APPRUS à la fête organisée à cette occasion. Nous remercions madame Carole Beaulieu, présidente du SPPUS, de son invitation à cette agréable activité.

Rencontres avec le vice-recteur à la communauté universitaire

Le 3 février nous avons rencontré Louis Marquis, vice-recteur à la communauté universitaire, et le 19 août une deuxième rencontre a eu lieu cette fois avec son successeur Martin Buteau. Nous avons discuté de la reconnaissance officielle de l’APPRUS, d’un local pour l’APPRUS, du statut de professeur, de la mise à jour des avantages consentis aux membres de l’APPRUS et de l’accès aux archives. Ce dernier point a été réglé rapidement par monsieur Marquis que nous remercions. La question de la reconnaissance officielle ne semble plus poser de problème. Les deux vice-recteurs nous ont annoncé que l’Université songeait à accorder aux membres de l’APPRUS le statut de professeure ou professeur honoraire. Nous attendons une décision là-dessus dès cet automne. En somme, les relations avec l’Université sont très bonnes et nous espérons signer cette année une lettre d’entente sur la reconnaissance officielle de l’APPRUS qui comprendrait le statut de professeur honoraire et les avantages aux membres. Nous remercions messieurs Louis Marquis et Martin Buteau pour l’accueil sympathique qu’ils nous ont réservé.

Fonds des retraitées et retraités de l’UdeS : trois bourses décernées

Le 8 juin dernier le directeur général de La Fondation , monsieur François Dubé,  nous annonçait que, dans le contexte de la crise financière actuelle, la valeur marchande du Fonds de bourses des retraitées et retraités de l’Université de Sherbrooke avait baissé : la valeur du Fonds au 30 avril 2009 était de 78 076.00$ alors que le capital versé dans le Fonds depuis sa création en 2005 était de 83733.44$. Le Fonds a permis d’attribuer 11 bourses pour un montant total de 12500$. Cette année trois bourses ont été décernées : à Andrée-Anne Boisvert de la Faculté des sciences, à Daniel Proulx de la Faculté de théologie, d’éthique et de philosophie et à Émilie Fortin-Lefebvre de la Faculté d’administration. Louise Melançon, Gérard Poulin et Bernard Courteau ont eu le plaisir de remettre ces bourses au nom de l’APPRUS.

Nécrologie

En terminant, j’aimerais rappeler à notre mémoire les noms des collègues décédés au cours de l’année 2008-2009 et dont nous avons eu connaissance : Jean Robidoux de la Faculté d’administration, Bernard Goulet et Lucien Boudreau de la Faculté de génie, Roger Blanchard, Chantal Caronet André Lussier de la Faculté de médecine et des sciences de la santé, Pierre Dussault de la Faculté de droit, Jean-Guy Lavallée de la Faculté de lettres et sciences humaines, Bernard Trottier de la Faculté des sciences et de la Direction de la formation des maîtres. Nous déplorons également le décès de Clotilde Tessier-Lavigne-Painchaud, épouse de notre collègue Louis Painchaud.  Nous offrons nos condoléances aux familles éprouvées.

Merci de votre attention.

Bernard Courteau, président

pour le CA de l’APPRUS : André Ghibély, vice-président; Gérard Poulin, secrétaire; Jacques Malouin, trésorier; Louise Melançon, registraire; Mario Nemirovsky, administrateur; Louis Painchaud, administrateur; Pierre Patenaude, président sortant

16 septembre 2009.