Reconnaissance de l'APPRUS par l'Université

À l’occasion de la signature de la déclaration de reconnaissance de l’APPRUS par l’UdeS (6 juillet 2011) (Bernard Courteau, président)

Madame la rectrice, Monsieur le vice-recteur, Chers collègues,

Au nom de l’APPRUS et au nom de mes collègues du CA ici présents, j’ai grand plaisir à vous remercier de l’accueil toujours chaleureux que vous nous réservez. Et à vous offrir nos félicitations, Madame la rectrice, pour le doctorat d’honneur que venez tout juste de recevoir de l’Université de Montpelier.

La déclaration de reconnaissance de l’APPRUS par l’Université de Sherbrooke que nous venons de signer est pour nous un événement important et attendu. Pour nous, il s’agit d’un symbole puissant qui renforce le sentiment d’appartenance à l’Université, qui donne une existence institutionnelle à l’APPRUS et qui favorise fortement notre participation à des mandats que l’Université voudra bien nous confier.

Notre association a été fondée en 1994. Elle regroupe toutes les professeures et tous les professeurs retraités de toutes les facultés. Notre liste d’envoi compte actuellement plus de 400 noms de membres, dont près de 200 sont actifs. Le répertoire des professeures et professeurs retraités, Des bâtisseurs, que vous avez bien voulu préfacer, Madame la rectrice, et qui a été lancé en juin 2010, comptait plus de 700 noms. Je me souviens d’avoir entendu le vice recteur Richard Béland, après la signature de la première convention collective du SPPUS en 1976, dire que le syndicat des professeurs était très utile à l’Université puisque c’était une place publique, une agora, où les professeurs de toutes les disciplines pouvaient se rencontrer et échanger. Je crois qu’on peut dire la même chose de l’APPRUS et même plus puisqu’elle représente aussi les professeures et professeurs de médecine et de génie.

Permettez-moi de rappeler quelques exemples récents de la participation de l’APPRUS aux affaires de l’Université. En 2003-2004, nous avons participé au Comité de la politique linguistique de l’Université, dont le CA de l’Université a adopté la recommandation en septembre 2004. Cette politique linguistique devait être révisée tous les 5 ans. En 2005, nous avons signé avec La Fondation un protocole créant le Fonds des retraités, en collaboration avec nos amis retraités professionnels et retraités du personnel de soutien. Près de 20 bourses ont été distribuées jusqu’à maintenant. En 2009-2010, nous avons participé avec enthousiasme à votre consultation sur le plan stratégique 2010-2015. Ce fut pour nous l’occasion d’une réflexion sur la mission de l’université et sur les aspects fondamentaux de son action. Nous avons lancé en juin 2010 le répertoire Des bâtisseurs qui apporte un complément à l’histoire officielle de l’Université. En septembre 2010, nous avons organisé avec l’aide de l’Université et des syndicats de professeurs une conférence publique du grand sociologue et intellectuel Guy Rocher et nous organisons le 29 septembre prochain une deuxième conférence publique de l’APPRUS où Madame Pauline D’Amboise parlera d’unegouvernance universitaire éthique et mobilisatrice. Le but de ces conférences publiques est de contribuer à donner à la rentrée universitaire une couleur intellectuelle en stimulant la réflexion sur de grandes idées-forces, sur des pensées longues, comme le disait si bien le philosophe Michel Serres.

La déclaration que nous venons de signer ajoute une valeur à ces actions passées et nous encourage à poursuivre dans l’avenir.

Vive l’APPRUS, Vive l’Université de Sherbrooke.

Reconnaissance de l'APPRUS par l'Université
Signature officielle: – La Pre Luce Samoisette, rectrice de l’Université et le Pr Bernard Courteau, président de l’Association des Professeures et Professeurs Retraités de l’Université de Sherbrooke (APPRUS)
Les membres du C.A. de l’'APPRUS:Assis, la Pre Luce Samoisette, rectrice de l’Université et le Pr Bernard Courteau, président de l’APPRUS.En arrière, de gauche à droite : la Pre Norah Humérez-Comtois (et son conjoint le Pr Gilles J.-P. Comtois), les Prs Mario Némirovsky, Gérard Poulin, secrétaire, Jacques Malouin, webmestre, registraire et trésorier, Martin Buteau, vice-recteur et la Pre Micheline Dumont. N’apparaissent pas sur la photo la Pre Louise Chartier, vice-présidente et le Pr Pierre Patenaude, président sortant.