Historique de l'APPRUS

Bientôt dix ans...

13 octobre 1993, 19 heures.  Vingt-cinq professeures et professeurs retraités de l’Université de Sherbrooke sont réunis au Salon des personnels de la Faculté de droit, à l’invitation d’un groupe de leurs collègues.  Au cours de cette assemblée de formation, les participants étudient un projet de statuts et un projet de protocole d’entente à intervenir avec l’Université. Puis, l’assemblée de formation se transforme en première assemblée générale et les membres d’un premier Comité exécutif sont élus : Andrée Désilets (Lettres et Sciences humaines), présidente, François Lavallée (Théologie), vice-président, Jean-Marie Cliche (Sciences), secrétaire, et François Lamy (Médecine), trésorier.  L’Association des professeures et professeurs retraités de l’Université de Sherbrooke (APPRUS) vient de naître.

L’œuvre des pionniers

Dans la mouvance syndicale…

Deux années de consolidation

Des dossiers traités à la pièce

L’œuvre du temps

Reconnaissance de l'APPRUS par l'Université