Le cinéma d'Ingmar Bergman et le clair-obscur de nos existences

Le cinéma d'Ingmar Bergman et le clair-obscur de nos existences

Diner causerie le 14 novembre 2018

Présentation en powerpoint et notes en word

Galerie de photos

Docteur en philosophie de l’Université d’Aix-Marseille, Jacques Plamondon a été professeur à la Faculté des lettres et sciences humaines de l’université de Sherbrooke  jusqu’en 1985. Il a été directeur de son département, doyen de sa Faculté et vice-recteur aux ressources humaines. Il a par la suite opté pour une carrière d’administrateur dans le réseau de l’Université du Québec : recteur en Outaouais, recteur à Trois-Rivières, vice-président à l’administration du réseau UQ. Il demeure présentement professeur associé à l’ÉNAP et il a  développé une expertise reconnue en éthique de l’administration publique. Mais c’est comme passionné de cinéma que M. Plamondon nous invite à la découverte d’Ingmar Bergman.  « L’année 2018 peut être qualifiée d’année Bergman auprès de tous les cinéphiles puisque le 14 juillet 1918 naissait à Uppsala le cinéaste suédois Ingmar Bergman. Pour souligner l’événement, on a organisé dans toutes les grandes villes en Occident des rétrospectives de ses œuvres marquantes et on a réalisé au cours de l’année des documentaires révélateurs sur l’homme. Bergman a été parmi les premiers cinéastes qui ont opéré la jonction entre la scénarisation de situations humaines existentielles et leur représentation en images grâce aux innovations technologiques qui ont suivi l’invention du cinématographe par les frères Lumières. La conférence permettra de suivre la carrière du cinéaste et du scénariste, en présentant les sujets de ses préoccupations dans le clair-obscur qui caractérise l’existence humaine. »