Jacques Pépin

VIH : Les origines de la pandémie

Dr, Jacques Pépin, professeur au Département de microbiologie et d’infectiologie de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’UdeS, s’est  intéressé aux origines du VIH et a publié The Origins of AIDS, aux presses de l’Université de Cambridge, fin 2011.

Ce livre lui a valu le titre de Scientifique de l’Année de Radio-Canada, et de Personnalité Internationale de l’Année du CERIUM/Le Devoir

Selon ses résultats de recherche, la pandémie aurait pris naissance à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo (RDC) – alors le Congo belge – au cours des années 1920. «L’étude que nous publions précise la dynamique d’évolution du virus dans la ville de Kinshasa avec un niveau impressionnant de détails. Elle permet également de mieux cerner la progression de la maladie dans l’espace et dans le temps», explique le professeur Pépin. Selon la publication, plusieurs facteurs, dont l’urbanisation rapide et le déploiement d’un réseau de chemins de fer, ont favorisé l’émergence du virus dans la capitale du Congo belge et sa dissémination sur son territoire entre les années 1920 et 1960. Le virus aura donc été confiné à cette région de l’Afrique pendant presque cinq décennies avant de se propager dans le reste du monde à la fin des années 1970. Rappelons que le VIH a été détecté pour la première fois aux États-Unis en 1981.

Il s’est impliqué aussi dans la recherche sur l’infection à Clostridium difficile.  Il a été l’auteur principal de l’article qui a révélé cette épidémie au Québec

Présentation au diner-causerie le 15 avril 2015 en format PowerPoint