Côté, Nicole

Professeure, Faculté des lettres et sciences humaines
FLSH Arts, langues et littératures

Coordonnées

Courriel


819-821-8000, poste 66226

Diplômes

(1998) Doctorat (doctorat en littérature française). Université Laval.

Présentation

Sujets de recherche

Analyse d'oeuvres littéraires ou artistiques, Études transculturelles, Marginalité artistique ou littéraire.

Disciplines de recherche

Études féministes, Études littéraires.

Mots-clés

genre/sexe; Minorités sexuelles et ethniques., intersectionnalité.

Intérêts de recherche

représentations littéraires genre/sexe; représentations littéraires et filmiques d'utopies/dystopies; représentations de l'hétérolinguisme dans les oeuvres littéraires.

Langues parlées et écrites

Allemand, Anglais, Espagnol (castillan), Français

Prix et distinctions

  • Pirx Jean-Cléo Godin pour le théâtre. (Distinction).

Publications

Articles de revue

  • Nicole Côté. (2016). «Réflexions sur les représentations des relations hégémonie-minorités en littérature, illustrées de trois pièces de théâtre franco-canadiennes». Theater Research In Canada/Recherches théâtrales au Canada, Printemps 2016, (Article sous presse).
  • Nicole Côté. (2016). «Nathanaël, ou l'étrange art du déplacement: le Carnet de Somme et son apatride traversée des frontières», «Queer Frontiers in Canadian and Québécois Literatures», (eds) J. Calderon, D. Beneventi. Canadian Literature,, Spring 2015, (Article sous presse).
  • Nicole Côté. (2015). À Ciel Ouvert«, de Nelly Arcan : petit traité de l'économie hétérosexuelle blanche?» «Intersectionnalités», dir. D. Bourque et C. Maillé. Recherches féministes., 28(2),
  • Patricia Godbout et Nicole Côté. (2015). «'Une sorte de pont': John Glassco et la traduction de poésie québécoise vers l'anglais». «L'art de la traduction». Essais sur l'art. Essais sur l'art, (8),
  • Nicole Côté. (2013). «Elephant Wake: Élégie pour une culture moribonde, ou fable sur la pluralité des appartenances identitaires?». Theater Research in Canada/recherches théâtrales au Canada, 33(2), 192-206. (Article publié).
  • Nicole Côté. (2013). « Mobilité des féminins dans quelques récits dystopiques franco-québécois et anglo-canadiens: Indice d'agentivité?». Canada and Beyond. Journal of Literature and Cultural Studies., 3(1-2), 77-101. (Article publié).
  • Nicole Côté. (2008). Perfection du matin«, de Sharon Butala, ou comment élargir la langue minoritaire» «La traduction horizontale ou verticale? Entre langues et cultures en mode mineur. ». Alternatives francophones, 1(1-2), (Article publié).
  • Nicole Côté. (2007). Le Testament du Couturier«Gestion des corps et contagion dans ». No spécial sur Michel Ouellette. (dir.) L. Ladouceur. Theater Research In Canada/ Recherches théâtrales au Canada. No spécial sur Michel Ouellette. (dir.) L. Ladouceur., 27(1), 16-31. (Article publié).
  • Nicole Côté. (2006). «L’île de la Merci ou comment éviter le désastre». Voix et Images, 31(3), 47-58. (Article publié).
  • Nicole Côté. (2000). Meta«En marge du monde et aux frontières du récit: la poésie narrative de Jane Urquhart». . . Numéro spécial sur la traduction littéraire sous la direction de Charlotte Melançon. Meta. Numéro spécial sur la traduction littéraire sous la direction de Charlotte Melançon.,
  • Nicole Côté. (2000). «Littérature et trait d'union. Un aperçu de la nouvelle du Canada anglais du point de vue de la traduction»,. Québec français, Printemps 2000., Printemps 2000,
  • Nicole Côté. (1999). «La vie passe comme une étoile filante: faites un voeu ou La mécanique des corps terrestres selon Diane Monique Daviau». Dir. Marc Levene et Michel Lord. University of Toronto Quarterly,, 68(4),
  • Nicole Côté et Michel Lord. (1998). «La nouvelle québécoise et canadienne-anglaise: ses tropes et ses chronotropes: le spectacle d'une mosaïque» (avec Michel Lord). Recherches sociographiques, 39(2-3),
  • Nicole Côté. (1997). The Bully/La Brute«: le régional et le mythique», automne 1997. Protée (numéro spécial «Lecture, traduction, culture»), 25(3), (Article publié).
  • Nicole Côté. (1996). Hôtel Verbano«, une genèse à rebours, ou la stylistique comparée revisitée». TTR, 9(2),

Livres

  • Christina Stojanova, Douglas Morrey et Nicole Côté. (2014). Legacies of Jean-Luc Godard Wilfrid laurier University Press.
  • Côté, Nicole, Ellen Chapco, Peter Dorrington et Sheila Petty. (2008). Expressions culturelles des francophonies Québec.
  • Nicole Côté & Peter Sabor. (2002). Varieties of Exile. New Essays on Mavis Gallant. Peter Lang.
  • Nicole Côté. (1998). Nouvelles du Canada anglais (anthologie, choix des nouvelles, traduction, introduction et présentation des auteurs). L'Instant Même.

Chapitres de livre

  • Nicole Côté. (2017). «Espaces contestés dans le théâtre francophone de l’Ouest canadien», Dir. R. Rimstead, D. Beneventi. PUO. Espaces contestés: conflit, contre-récit, et cultures d’en bas dans les littératures canadienne et québécoise. Dir. R. Rimstead, D. Beneventi. Presses de l'Université d'Ottawa. (Article soumis).
  • Nicole Côté. (2016). “Leila Aboulela’s The Translator, A Translational Text? ” Eds. S. J. Levine, V. Miglio and K. Jan,Cambridge, Cambridge Scholars’ Press. Literature and Global Culture. The Voice of the Translator, Cambridge Scholars Press. (Article accepté).
  • Nicole Côté. (2014). - « The Last, Best West, Ou comment garder le régional à sa place» Benoit Doyon-Gosselin (dir.) . Les institutions littéraires en question dans les francophonies canadiennes. Dir Benoit Doyon-Gosselin. (323-334). Presses de l'université Laval. (Article publié).
  • Nicole Côté. (2014). - «Introduction». The Legacies of Jean-Luc Godard. Co-dir. N. Côté, D.J. Morrey, C. Stojanova, 2014, xiii-xxv. (xiii-xxv). Wilfrind Laurier University Press. (Article publié).
  • Nicole Côté. (2014). “Elephant Wake, by Joey Tremblay : Genesis of a Dying Culture, or Tale of Hybridization ?. Overlooking Saskatchewan. Minding the Gap, Eds. Christine Ramsay and Randal Rogers. (85-100.). Canadian Plains Research Centre.
  • Nicole Côté. (2013). - «La jeune fille et la mort : économie du désir féminin dans La petite fille qui aimait trop les allumettes, de Gaétan Soucy». Les désirantes. Entre art et littérature. (157-172). Remue-ménage.
  • Nicole Côté. (2012). «Les lettres chinoises, ou comment peut-on être Québécois(e) tout en restant Chinois(e)». Introduction aux études canadiennes : histoires, identités et cultures. (dir.) C. Coates et G. Ewen. Ottawa, (271-283). Presses de l’Université d’Ottawa. (Article publié).
  • Nicole Côté. (2011). « Masculinity in a Minority Setting: the Emblematic Body in Simone Chaput's Le Coulonneux». Making it like a Man. Canadian Masculinities in Practice. Ed. C.Ramsay. (185-196). Wilfrind Laurier University Press. (Article publié).
  • Nicole Côté. (2010). - «Représentations de la minorisation dans L’année du Big Mac, de Marc Prescott». Se raconter des H/histoires? Histoire et histoires dans les littératures francophones du Canada, idr. Lucie Hotte (213-229). Prise de parole. (Article publié).
  • Nicole Côté. (2010). «Contextualisation de la relation mère-fille :L’Ingratitude». Interdisciplinary Approaches to Mothering. eds. Loutzenheizer et al. (65-80). Demeter Press.
  • Nicole Côté. (2009). «L’île de la Merci, ou la négociation d’une identité». Portraits de jeunes filles. L’adolescence féminine dans les littératures et les cinémas français et francophones. dir. Daniela Di Cecco. (99-118). (Article publié).
  • Nicole Côté. (2008). «La relation mère-fille dans L’Obéissance (S. Jacob), exemplaire des valeurs sociétales». Coping with Crisis : Conflict Management and Resolution. Dir. Shuli Barzilai, Arza Churchman et Allen Zysblat. (31-48). Hebrew University Magnes Press. (Article publié).
  • Nicole Côté. (2008). «Conscience et oubli dans Le coulonneux». Expressions culturelles de la francophonie (dir.) N.Côté, E. Chapco, P. Dorrington et S. Petty. (227-245). Nota Bene. (Article publié).
  • (2007). «The Braultian Path to the Other: Estrangement and Nontranslation». The Shock of the Other: Situating Alterities. ed. by Silke Horstkotte and Esther Peeren. Coll.«Thamyris/Intersecting. Place, Sex and Race», (161-170). Rodopi. (Article publié).
  • Nicole Côté. (2005). «Si je voyage vers toi mal rafistolé: Brault le nontraducteur»,. Le métier du double, sous la dir. de A. Whitfield, (64-96). Fides. (Article publié).
  • Nicole Côté. (2004). « Mavis Gallant’s Shifting Poetics of Exile: the Ironic and the Oneiric in Two Early Short Stories». Transient Questions: Essays on the Writing of Mavis Gallant. Ed. K. Gunnars, (111-129). Rodopi.
  • Nicole Côté. (2004). «Le Désert Mauve : un bildungsroman queer?». The Child in French Literature and Film «French Literature Series»., ed. Buford Norman (31, 135-148). Rodopi. (Article publié).
  • Nicole Côté. (2004). «The Only Daughter on the Road: a Mourning Rite of Passage». White Gloves of the Doorman : The Works of Leon Rooke, ed. Branko Gorjup, (106-119). Exile Press. (Article publié).

Traductions

  • Ossuaires (Ossuaries, Dionne Brand). (2015). Ossuaires. (Article sous presse)
  • Les désirs de la ville. Dionne Brand (co-traduction de What We All Long For avec Anton Iorga). (2011). Les Désirs de la ville. (Article publié)
  • La perfection du matin. (co-traduction, avec A. Iorga, et préface de The Perfection of The Morning, de Sharon Butala. (2007). La Perfection du matin.
  • Vers le rivage, nouvelles de Mavis Gallant (réunies pour la première fois réunies- pas d'original anglais),. (2002). Vers le rivage.
  • Les Petites Fleurs de Madame de Montespan, de Jane Urquhart ( traduction de The Little Flowers of Madame de Montespan) Montréal : Tryptique, 2000 (trad. et introduction à l’oeuvre). (2000). (Article publié)

Articles de dictionnaire

  • Nicole Côté. (2011). La buse et L’araignée (Jean-Yves Soucy). Dictionnaire des oeuvres littéraires du Québec, tome VIII (1986-1990). (8).
  • Nicole Côté. (2011). Nata et le professeur (Alice Parizeau). Dictionnaire des oeuvres littéraires du Québec.. (8).
  • Nicole Côté. (2003). Ange Amazone (Yolande Villemaire). Dictionnaire des oeuvres littéraires du Québec, tome VII (1981-1985),. (7).

Les informations disponibles dans la base de données Expertus sont tirées du CV commun canadien.