Renouvellement de la Chaire de recherche en réadaptation au travail

La recherche au service des travailleuses et des travailleurs

Marie-José Durand, professeure-chercheuse à la Faculté de médecine et des sciences de la santé et chercheuse au Centre de recherche Charles-Le Moyne – Saguenay–Lac-Saint-Jean sur les innovations en santé (CR-CSIS).
Marie-José Durand, professeure-chercheuse à la Faculté de médecine et des sciences de la santé et chercheuse au Centre de recherche Charles-Le Moyne – Saguenay–Lac-Saint-Jean sur les innovations en santé (CR-CSIS).
Photo : UdeS – Martin Blache

L’incapacité au travail affecte chaque année de nombreux travailleurs et reste une préoccupation sérieuse sur le plan individuel, clinique et socioéconomique. Or, les activités de recherche et de transfert des connaissances réalisées par la Chaire en réadaptation au travail Fondation J. Armand Bombardier et Pratt & Whitney Canada répondent à cette problématique de première importance en contribuant à l’amélioration de la situation des travailleurs aux prises avec une incapacité au travail.

Au fil des différents mandats, la Chaire a agi comme un moteur indispensable pour le développement des connaissances dans le domaine de la prévention de l’incapacité et de la réadaptation au travail. Il a participé à la réalisation de projets innovants et au soutien d’étudiants gradués par des bourses.

Répondre aux nouvelles préoccupations en étendant les champs de recherche et d’action

Depuis sa création en 2003, les travaux étaient concentrés majoritairement sur les troubles musculosquelettiques, particulièrement les maux de dos, l’une des principales causes d’absentéisme prolongé du travail. Par la suite, les travaux ont abordé d’autres types de problèmes de santé associés à l’incapacité au travail, dont les troubles de santé mentale ou encore les survivants au cancer. De plus, la Chaire est activement engagée dans bon nombre d’activités de diffusion scientifique et de formation continue, plus de 1700 professionnels en exercice ont d’ailleurs été formés au cours des cinq dernières années.

Dans ce nouveau mandat, les activités de la Chaire en réadaptation au travail viseront à exploiter les connaissances et l’expertise développées jusqu’ici. Dans le but d’outiller les différents acteurs impliqués, dont les professionnels de la santé, les employeurs, les assureurs et les syndicats, elle soutiendra l’adoption de pratiques optimales de gestion des absences et des retours au travail.

À cette fin, la Chaire pourra compter sur l’expérience et l’expertise considérable de sa titulaire Marie-José Durand, professeure-chercheuse à la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke et chercheuse au Centre de recherche Charles-Le Moyne – Saguenay–Lac-Saint-Jean sur les innovations en santé (CR-CSIS). Experte de renommée internationale dont les travaux ont régulièrement été à l’origine de transformations importantes des pratiques relatives à l’incapacité au travail, la professeure Durand dirigera les activités de la Chaire pour un troisième mandat.

Les bailleurs de fonds de la Chaire

La Chaire compte sur plusieurs sources de financement, dont la majeure partie provient de deux fonds de dotation gérés par la Fondation de l’Université de Sherbrooke :

  • L’un formé à partir de dons majeurs de la Fondation J. Armand-Bombardier et de Pratt & Whitney Canada
  • L’autre composé à partir de dons antérieurs provenant du fond Commission de la santé et sécurité au travail de la Fondation de l’Université de Sherbrooke.

En 2018, Hydro-Québec, qui s’est joint à la Chaire en 2012, a renouvelé son engagement pour les trois premières années de ce quatrième mandat (2019-2024).