L’Université de Sherbrooke à l’ONU : la fiscalité internationale en action!

Xavier Filion, Mathieu Marchand et Mickaël Hamroun
Xavier Filion, Mathieu Marchand et Mickaël Hamroun

Trois étudiants de la maîtrise en fiscalité de l’École de gestion de l’Université de Sherbrooke, Xavier Filion, Mathieu Marchand et Mickaël Hamroun, accompagnée de la professeure Marie-Thérèse Dugas, spécialiste en fiscalité internationale, ont assisté à la 19e édition de la rencontre du comité fiscal de l’Organisation des Nations Unies qui se déroulait à Genève du 15 au 18 octobre dernier.

Ce comité répond à plusieurs mandats, dont celui de :

  • mettre à jour le Modèle de convention des Nations Unies concernant les doubles impositions entre pays développés et pays en développement,
  • promouvoir la coopération fiscale internationale,
  • formuler des recommandations et fournir une assistance technique aux pays en développement.

Une expérience enrichissante

C’est une grande chance que nous avons eue de pouvoir participer à une rencontre internationale du calibre d’un comité de l’ONU. Plusieurs représentants de pays étaient présents, ainsi que des sommités du domaine de la fiscalité internationale avec qui j’ai pu échanger pour bonifier mon essai de fin de parcours de la maîtrise.

Xavier Filion

Xavier Filion, Mathieu Marchand et Mickaël Hamroun
Xavier Filion, Mathieu Marchand et Mickaël Hamroun

L’Université de Sherbrooke, déjà reconnue comme une institution permettant de concilier théorie et pratique, s’avère une réalité que Mickaël Hamroun a pu expérimenter :

C’est une expérience enrichissante qui m’a permis d’approfondir mes connaissances en matière de politique fiscale internationale, ainsi que découvrir l’aspect procédural relié à leur élaboration, et ce, d’un point de vue pratique.

Plusieurs sujets ont été traités lors des diverses séances de cette rencontre biannuelle. Un des sujets d’actualité qui a été abordé est l’imposition de l’économie numérique. Les acteurs internationaux se sont penchés sur la problématique de l’imposition des compagnies numériques afin de proposer un cadre législatif, suivi d’une période de questions et de recommandations des experts présents sur place

Mathieu Marchand